Ebooks

Catalogue Messier et œuvres du domaine publique

L'inventaire dressé par l'astronome Charles Messier (1730 - 1817), aujourd'hui officiellement arrêté à 110 entrées, est toujours l'un des catalogues d'objets célestes le plus utilisé par les amateurs d'astronomie. Il répertorie : 38 galaxies, 29 amas globulaires, 27 amas ouverts, 7 nébuleuses diffuses, 4 nébuleuses planétaires et 1 rémanant de supernova.
C'est son ami et collègue Pierre Méchain (1744 - 1804), astronome à l'observatoire de Paris, qui l'aida pour cette compilation dont il a plus que largement contribué à l'enrichissement. Ses multiples pérégrinations célestes l'amenèrent à trouver de nombreuses nébuleuses faibles, surtout dans la région située entre la Chevelure de Bérénice et la Vierge. Il ne dressa pas de liste de ces découvertes mais en informa Messier.


À la fin de la guerre fédérale des États-Unis, les fanatiques artilleurs du Gun-Club (Club-Canon) de Baltimore sont bien désœuvrés. Un beau jour, le président, Impey Barbicane, leur fait une proposition qui, le premier moment de stupeur passé, est accueillie avec un enthousiasme délirant. Il s'agit de se mettre en communication avec la Lune en lui envoyant un boulet, un énorme projectile qui serait lancé par un gigantesque canon ! Tandis que ce projet inouï est en voie d'exécution, un Parisien, Michel Ardan, un de ces originaux que le Créateur invente dans un moment de fantaisie, et dont il brise aussitôt le moule, télégraphie à Barbicane : « Remplacez obus sphérique par projectile cylindroconique. Partirai dedans »… Avec ses personnages parfaitement campés, son humour toujours présent, De la Terre à la Lune est une des grandes œuvres de Jules Verne, une de ses plus audacieuses anticipations.


Comme prévu (De la Terre à la Lune), le 1er décembre, à bord d'un énorme projectile d'aluminium lancé par un gigantesque canon de 900 pieds de long, s'embarquent pour la Lune : le solennel président du Gun-Club de Baltimore, Impey Barbicane, l'impétueux capitaine Nicholl et le Français Michel Ardan, un Parisien fantaisiste, un artiste aussi spirituel qu'audacieux, deux chiens : Diane et Satellite, et quelques autres « passagers » amenés subrepticement par Michel Ardan…
Les aéronautes ont survécu au terrible contrecoup du départ et, avec eux, nous voyageons dans le boulet-wagon, vivant les multiples péripéties d'une pareille entreprise. Mais pourront-ils revenir sur la Terre ? Autour de la Lune, ce roman aux étourdissantes aventures contées avec des précisions d'astronome et une verve merveilleuse, constitue, avec De la Terre à la Lune, une des plus audacieuses anticipations de Jules Verne.


L'ouvrage témoigne de l'engouement et la curiosité suscités par la planète Mars au début du XXe siècle. Flammarion décrivant ici un monde inaccessible, libéré des contraintes matérielles, où la gent féminine règne en maître et ou la puissance se mesure à l'aune de la sensibilité… Le récit de Flammarion échauffa l'imagination des Philamintes férues d'astronomie. Elles palpitèrent aux aventures de l'aéronaute Georges Spéro et de sa fiancée, dont les âmes, après un séjour chez les Martiens, redescendirent ici-bas et, sous les arbres de l'observatoire de Juvisy, firent à notre cher astronome d'étranges révélations.