Carte

Éridan

Eridanus - Eri

Éridan
  • Observation optimale : Novembre-Janvier
  • Zone de visibilité : 32° N / 89° S
  • Rang de taille : 6
  • Étoile la plus lumineuse : Achernar (α)

Le long fleuve Éridan prend sa source dans l'hémisphère Sud, au pied de l'étoile Achernar, invisible depuis la France. Cette constellationConstellation : les constellations prennent leurs origines essentiellement dans la mythologie. N'ayant aucune entité physique propre, elles résultent d'une simple association d'étoiles qui, vues depuis la Terre, semblent angulairement proches.
Glossaire
représente le fleuve mythique dans lequel se noya Phaéton, le fils d'Hélios. Les Égyptiens y virent la représentation de leur Nil.
Lorsque Johann BayerJohann Bayer
En 1603, il publie le premier atlas céleste imprimé : Uranometria. Il y introduit l'usage de nommer les étoiles les plus marquantes de chaque constellation par des lettres grecques en suivant l'ordre décroissant de leur éclat visuel…
Glossaire
(1572 - 1625) répertoria les nombreuses étoiles de cette zone, il dut utiliser plusieurs fois les mêmes lettres de l'alphabet grec. La lettre τ (tau) revient ainsi neuf fois et il dut également prendre quelques lettres latines. Elle abrite également un célèbre amas de galaxiesGalaxie : les étoiles ne se distribuent pas au hasard dans l'Univers, elles tendent à se regrouper dans des objets comprenant chacun entre un à cent milliards de membres que l'on nomme galaxies.
Glossaire
en sa partie sud-est, une vingtaine de membres sont accessibles avec un bon équipement d'amateur. L'ensemble se situe à une distance de 55 millions d'années-lumièreAnnée-lumière : unité de distance correspondant à celle parcourue par la lumière (dans le vide) en un an.
Glossaire
.
Depuis une latitude moyenne de 45° Nord, la constellation de l'Éridan reste basse sur l'horizonHorizon : projection sur la sphère céleste du plan horizontal passant par le point de vision de l'observateur.
Glossaire
et seule la partie située au-dessus de −30° de déclinaisonDéclinaison : coordonnée verticale dans les systèmes de coordonnées équatoriales et horaires, c'est l'angle compris entre la direction d'un astre et le plan de l'équateur céleste.
Glossaire
aura une chance d'être observée lors du passage au méridien. De plus, il faudra bénificier d'un site bien dégagé et d'un ciel pur, l'absorption atmosphériqueAbsorption atmosphérique : fraction de la lumière d'un astre ne parvenant pas à l'observateur et dont la valeur est proportionnelle à l'épaisseur de la couche atmosphérique traversée.
Glossaire
étant importante à ce niveau.

Objets stellaires intéressants

32 Eridani = Σ470
Étoile triple Séparation : A-B : 6,8" Distance : - -
Ascension droite : 03h 54m 17,51s (J2000) Déclinaison : −02° 57' 15,5" (J2000) Magnitude : A-B : 4,79 ± 0,10 et 6,14 ± 0,10
39 Eridani = Σ516
Étoile double Séparation : 6,4" Distance : 240 a.l. ± 10
Ascension droite : 04h 14m 23,69s (J2000) Déclinaison : −10° 15' 22,6" (J2000) Magnitude : 4,95 ± 0,10 et 8,0
Keid = Omicron-2 (ο2) = 40 Eridani = Σ518
Étoile triple Séparation : AB-C : 7,6" Distance : AB : 16,26 a.l. ± 0,02 ; C : 16,35 a.l. ± 0,03
Ascension droite : 04h 15m 16,33s (J2000) Déclinaison : −07° 39' 10,4" (J2000) Magnitude : AB-C : 4,43 ± 0,07 et 11,2

Sélection d'objets non-stellaires

NGC 1232
Galaxie - SABc Dimension : 6,8' × 5,6' Distance : 60,9 × 106 a.l.
Ascension droite : 03h 09m 45,47s (J2000) Déclinaison : −20° 34' 44,7" (J2000) Magnitude : 10,11 ± 0,10
NGC 1232
La galaxie NGC 1232
NGC 1300
Galaxie - SBbc Dimension : 5,5' × 2,9' Distance : 58,8 × 106 a.l.
Ascension droite : 03h 19m 41,07s (J2000) Déclinaison : −19° 24' 40,4" (J2000) Magnitude : 10,52 ± 0,09
NGC 1300
La galaxie spirale barrée NGC 1300 - Crédit : NASA, ESA, and The Hubble Heritage Team (STScI/AURA)
IC 2118 = NGC 1909 = Nébuleuse de la Tête de sorcière
Nébuleuse à émission Dimension : 180' × 60' Distance : 800 a.l.
Ascension droite : 05h 04m 54,02s (J2000) Déclinaison : −07° 15' 00,0" (J2000) Magnitude : - -
IC 2118
La nébuleuse de la Tête de sorcière - Crédit : Gimmi Ratto & Davide Bardini

Très faible nébuleuse à émissionNébuleuse à émission : complexe gazeux ionisé par le rayonnement d'étoiles jeunes et chaudes.
Glossaire
située près de l'étoile Rigel (β Ori) de la constellationConstellation : les constellations prennent leurs origines essentiellement dans la mythologie. N'ayant aucune entité physique propre, elles résultent d'une simple association d'étoiles qui, vues depuis la Terre, semblent angulairement proches.
Glossaire
limitrophe d'OrionOrion
Constellation visible en hiver, facilement identifiable à partir des trois étoiles alignées formant la « Ceinture du géant ».
Orion
et à laquelle elle doit sa luminescence. Elle fut découverte par William HerschelWilliam Herschel
Fils de musicien, William Friedrich Wilhelm Herschel reçoit également une formation musicale, apprenant le hautbois et le violon. En 1757, il quitte sa ville natale de Hanovre pour l'Angleterre où il s'installe comme copiste à Londres, puis enseigne la musique à Durham…
Glossaire
en 1786.

Les coordonnées équatoriales J2000 et les magnitudes associées (V) sont extraites des bases de données HyperLeda (http://leda.univ-lyon1.fr) et du CDS Portal (http://cdsportal.u-strasbg.fr/). Les données relatives aux supernovæ proviennent de The Open Supernova Catalog (https://sne.space/).
Sauf mention contraire, les illustrations sont issues des différents catalogues du Digitized Sky Survey (http://archive.stsci.edu/cgi-bin/dss_form).