Carte

Oiseau de paradis

Apus - Aps

Honorant un animal ne vivant qu'en Papouasie, la création de cette constellationConstellation : les constellations prennent leurs origines essentiellement dans la mythologie. N'ayant aucune entité physique propre, elles résultent d'une simple association d'étoiles qui, vues depuis la Terre, semblent angulairement proches.
Glossaire
reste très discutée. Pour certains, elle pourrait revenir au navigateur hollandais Friedrich Houtmann (ou Fredrick de Houtman).
Pour d'autres, il s'agirait d'une audacieuse association d'idées. Willem Janszoon Blaeu (ou Jansenius Cæsus, 1571 - 1638), un hollandais concepteur de globes célestes, la porta sous le nom d'« Hirondelle ». Or, un ancien mot grec désignant cet oiseau signifie également « sans pattes » et un passage d'un texte du poète anglais John Keats (1795 - 1821) fait référence aux […] oiseaux de paradis sans pattes […].
Toujours est-il que l'astérismeAstérisme : groupe d'étoiles dont la disposition vue depuis la Terre permet un rattachement à une figure ou un objet usuel.
Glossaire
fut repris par Johann BayerJohann Bayer
En 1603, il publie le premier atlas céleste imprimé : Uranometria. Il y introduit l'usage de nommer les étoiles les plus marquantes de chaque constellation par des lettres grecques en suivant l'ordre décroissant de leur éclat visuel…
Glossaire
qui l'intégra à son Uranometria, en 1603, sous le nom d'Oiseau indien (Avis indica) en se référant à… un navigateur hollandais du XVIe siècle : Pieter Theodor (Petrus Theodorus Embdanus).
Les Chinois appelèrent cette zone le « Moineau curieux », elle ne contient pas d'objet réellement intéressant.

Objets stellaires intéressants

Delta (δ) Apodis
Double optique Séparation : 102,9" Distance : 760 a.l. et 610 a.l.
Ascension droite : 16h 20m 20,80s (J2000) Déclinaison : −78° 41' 44,7" (J2000) Magnitude : 4,76 et 5,27

Sélection d'objets non-stellaires

NGC 6101 = Caldwell 107
Amas globulaire Dimension : Ø 10,7 Distance : 47 600 a.l.
Ascension droite : 16h 25m 48,56s (J2000) Déclinaison : −72° 12' 05,9" (J2000) Magnitude : 9,20 ± 0,10
NGC 6101
L'amas globulaire NGC 6101

Les coordonnées équatoriales J2000 et les magnitudes associées (V) sont extraites des bases de données HyperLeda (http://leda.univ-lyon1.fr) et du CDS Portal (http://cdsportal.u-strasbg.fr/). Les données relatives aux supernovæ proviennent de The Open Supernova Catalog (https://sne.space/).
Sauf mention contraire, les illustrations sont issues des différents catalogues du Digitized Sky Survey (http://archive.stsci.edu/cgi-bin/dss_form).