Glossaire

Définitions de termes en D

Date julienne
Voir Jour julien
Dauphin
Petite constellationConstellation : les constellations prennent leurs origines essentiellement dans la mythologie. N'ayant aucune entité physique propre, elles résultent d'une simple association d'étoiles qui, vues depuis la Terre, semblent angulairement proches.
Glossaire
à l'ouest de l'Aigle. Giuseppe PiazziGiuseppe Piazzi
Fondateur de l'observatoire de Palerme en 1791, il est le premier découvreur d'un « astéroïde » : Cérès, aujourd'hui répertorié comme planète naine…
Glossaire
(1746 - 1826) a nommé ses étoiles α (alpha) et β (bêta) du nom latinisé et inversé de son fidèle assistant : Nicolaus Venator. Son sigle est Del (Delphinus).
Constellation du Dauphin
Constellation du Dauphin - CC BY 3.0
Daurade
Voir : Dorade
Décalage spectral
Voir : DopplerEffet Doppler : modification de la longueur d'une onde électromagnétique en raison du changement apparent de la périodicité reçue par un observateur fixe par rapport à une source émettrice mobile (ou inversement).
Glossaire
(effet)
Déclinaison
Coordonnée verticale dans les systèmes de coordonnées équatorialesCoordonnées équatoriales : elles permettent de définir la position d'un astre dans un système de référence constitué du plan de l'équateur céleste et d'une direction origine, celle du point vernal.
Glossaire
et de coordonnées horairesCoordonnées horaires : elles permettent de définir la position d'un astre dans un système de référence local, constitué par le plan de l'équateur céleste et l'intersection du méridien du lieu avec ce plan.
Glossaire
. Angle compris entre la direction d'un astre et le plan de l'équateurÉquateur : intersection de la surface d'un astre et du plan situé à égale distance de ses pôles, il marque la latitude zéro.
Glossaire
céleste. Il est compté de 0° à 90°, positivement vers le pôle Nord et négativement vers le pôle Sud. Elle se note δ (delta).
Déflexion (de la lumière)
Légère déviation de la trajectoire d'une onde lumineuse en passant près d'un corps massif. Prévu par la théorie de la relativité générale, ce phénomène a été observé pour la première fois par Arthur Stanley Eddington (1882 - 1944) lors de l'éclipse totale du Soleil du 29 mai 1919.
Diagramme H-R (ou de Hertzsprung-Russel)
Diagramme de Hertzsprung-Russel
Schématisation d'un diagramme H-R
Diagramme composé d'un axe horizontal, portant la température de surface des étoiles en kelvinsKelvin : le kelvin est l'unité de mesure de la température absolue, soit la mesure de l'agitation cinétique des particules (atomes ou molécules) qui constituent un corps ; le point zéro indiquant une agitation cinétique nulle. Ce zéro absolu équivaut à −273,15 °Celsius, ou 0 °C = 273,15 kelvins.
Glossaire
, et d'un axe vertical fonction de leur luminosité intrinsèque pouvant être exprimée en luminosité solaire, magnitudeMagnitude (stellaire) : échelle logarithmique permettant de répertorier les étoiles en fonction de leur luminosité. Le niveau zéro de cette échelle a été arbitrairement attribué à une série d'étoiles étalons et le rapport entre chaque magnitude est d'un facteur 2,5.
Glossaire
absolue…
Élaboré indépendamment par Ejnar HertzsprungEjnar Hertzsprung
En 1911, il publie avec Hans Otto Rosenberg un diagramme « type spectral-luminosité » portant sur la population des amas des Hyades et des Pléiades…
Glossaire
et Henry RussellHenry Norris Russell
Auteur d'une étude systématique des variables à éclipses (1912), il établit, à partir de son étude des parallaxes stellaires, une relation entre la magnitude absolue et le type spectral des étoiles…
Glossaire
entre 1905 et 1913, il met en évidence une courbe en S, appelée la séquence principale, sur laquelle se positionnent les étoiles stables qui brûlent leur hydrogène. Les autres étoiles occupent des emplacements spécifiques : les géantes et supergéantes dans la partie supérieure droite et les naines blanches dans le coin inférieur gauche.
Diagramme de Hubble
Représentation des différentes formes de galaxiesGalaxie : les étoiles ne se distribuent pas au hasard dans l'Univers, elles tendent à se regrouper dans des objets comprenant chacun entre un à cent milliards de membres que l'on nomme galaxies.
Glossaire
d'après la classification faite par Edwin HubbleEdwin Hubble
La jeunesse de Edwin Hubble se partage entre plusieurs passions : les mathématiques, l'astronomie et… la boxe où il concourt dans la catégorie « poids-lourds ». En 1910, il change de cap et rejoint Oxford pour étudier la jurisprudence…
Glossaire
(1889 - 1953) en 1925.
Diamètre apparent (ou diamètre angulaire)
Angle sous lequel un astre est perçu par l'observateur depuis la Terre ; il dépend à la fois du diamètre réel et de la distance. La Lune a un diamètre réel de 3 480 km, elle est à une distance moyenne de 384 400 km, son diamètre apparent est d'environ 0,5° (ou 30').
Diffusion atmosphérique
Diffusion atmosphérique
Principe de la diffusion atmosphérique
En physique, pour des ondes électromagnétiques, le terme « diffusion » désigne le renvoi, dans toutes les directions, de la lumière qui frappe la surface d'un corps.
L'atmosphère terrestre diffuse la lumière solaire de manière sélective. Pour un photon, la probalité d'être diffusé par un atome ou une molécule est proportionnelle à l'inverse de sa longueur d'onde (λ) portée à la puissance 4 : 1 / λ4 Cette dépendance avec la longueur d'onde fait que la diffusion atmosphérique n'est pas la même pour toutes les couleurs : la partie bleue du spectre électromagnétique (de courte longueur d'onde) est davantage diffusée que la partie rouge. Pour cette raison, un ciel pur nous paraît bleu (en présence de gouttelettes d'eau en suspension — de dimensions supérieures aux longueurs d'ondes de la lumière visible —, le rayonnement est diffusé sur tout le spectre, ce qui donne une teinte grise aux nuages) ; de même, le rougissement du Soleil devient plus prononcé au ras de l'horizon à cause d'une épaisseur d'atmosphère plus grande à traverser.
Ce rougissement ne doit pas être confondu avec l'effet DopplerEffet Doppler : modification de la longueur d'une onde électromagnétique en raison du changement apparent de la périodicité reçue par un observateur fixe par rapport à une source émettrice mobile (ou inversement).
Glossaire
.
Distance zénithale
La distance zénithale d'un astre est l'angle formé entre la direction du zénithZénith : point de projection sur la voûte céleste de la droite partant du centre de la Terre et passant à l'aplomb d'un lieu, soit à 90° de hauteur au-dessus de l'horizon.
Glossaire
et celle de cet astre, mesuré depuis le zénith de 0° à 180°.
Son complément est la hauteurHauteur : dans le système de coordonnées horizontales, c'est l'angle que forme la direction d'un astre avec le plan horizontal.
Glossaire
.
Diurne
Voir : Mouvement diurne
Dorade (ou Daurade)
ConstellationConstellation : les constellations prennent leurs origines essentiellement dans la mythologie. N'ayant aucune entité physique propre, elles résultent d'une simple association d'étoiles qui, vues depuis la Terre, semblent angulairement proches.
Glossaire
australe, son principal attrait vient qu'elle contient partiellement le Grand nuage de Magellan, une galaxieGalaxie : les étoiles ne se distribuent pas au hasard dans l'Univers, elles tendent à se regrouper dans des objets comprenant chacun entre un à cent milliards de membres que l'on nomme galaxies.
Glossaire
satellite de notre Voie lactéeVoie lactée : en l'absence de toute pollution lumineuse, la voûte céleste semble traversée par une bande blanchâtre. En raison de sa similitude avec une trainée laiteuse, elle fut appelée galaxias (voie de lait) par les grecs.
Glossaire
. Son sigle est Dor (Dorado).
Constellation de la Dorade
Constellation de la Dorade - CC BY 3.0
Double astrométrique
Voir : Binaire spectroscopique
Dragon
ConstellationConstellation : les constellations prennent leurs origines essentiellement dans la mythologie. N'ayant aucune entité physique propre, elles résultent d'une simple association d'étoiles qui, vues depuis la Terre, semblent angulairement proches.
Glossaire
circumpolaireCircumpolaire : une constellation est dite circumpolaire lorsque, pour une latitude donnée, elle reste toute l'année au-dessus de l'horizon.
Glossaire
« enroulée » autour de la Petite ourse. Cette région de ciel est le radiant de deux « pluies de météores » : les Draconides et les Quadrantides. Cette dernière appellation trouve son origine dans celui du QuadrantQuadrant : unité d'angle valant un quart de cercle (90°) ; il donne son nom à un ancien instrument permettant de mesurer la hauteur des étoiles.
Glossaire
, une constellation disparue qui se superposait approximativement sur le Dragon et le nord du Bouvier. Son sigle est Dra (Draco).
Constellation du Dragon
Constellation du Dragon - CC BY 3.0