Carte

Triangle

Triangulum - Tri

Triangle

Le triangle est l'une des 48 constellationsConstellation : les constellations prennent leurs origines essentiellement dans la mythologie. N'ayant aucune entité physique propre, elles résultent d'une simple association d'étoiles qui, vues depuis la Terre, semblent angulairement proches.
Glossaire
imaginées par PtoléméePtolemaeus Claudius, dit Ptolémée
Très peu d'éléments de la vie de Ptolémée sont connus, mais on le sait auteur de plusieurs ouvrages scientifiques, dont deux feront autorité jusqu'à la Renaissance (l'Almageste et Géographie)…
Glossaire
au IIe siècle, ses limites ont été officiellement fixées par l'Union Astronomique InternationaleL'UAI a pour mission de promouvoir l'astronomie sous tous ses aspects : recherche, communication, éducation, etc., par le biais de la coopération internationale.
Union Astronomique Internationale
en 1930.
Si les Babyloniens l'imaginèrent sous la forme d'une charrue, dans la Grèce antique elle portait déjà le nom de Deltotron pour sa similitude de forme avec la lettre Δ (Delta). Ératosthène préférait la relier au delta du Nil.
L'astronome polonais Johannes Hewel (ou Johan Hœvelke, dit Hévélius, 1611 - 1687) y ajouta un second triangle, plus petit (Triangulum Minus), dans son Firmamentum Sobiescianum paru en 1690. Très logiquement, il appela le précédent le « Grand Triangle » (Triangulum Majus). Ils furent fondus en un seul par Friedrich Wilhelm August Argelander (1799 - 1875) lors de la publication de son Uranometria Nova en 1843. C'est cet ouvrage qui a servi de base pour la nomenclature définitive normalisée par l'UAI*.
Il existe dans l'hémisphère Sud une constellation nommée Triangle australTriangle austral
Constellation née de l'imagination de Johann Bayer.
Triangle austral
.

* Dans les années 1920, l'UAI décide de définir de manière rigoureuse les limites souvent floues de ces découpages hétéroclites. C'est l'Atlas Officiel des constellations de l'astronome belge Eugène Joseph Delporte (1882 - 1955), paru en 1930, qui en fixe officiellement les limites. Basées sur l'époque 1875.0, le mouvement de précessionPrécession : l'axe de rotation terrestre décrit un cône autour de la direction perpendiculaire au plan de son orbite. Ainsi chaque prolongement de l'axe des pôles dessine un cercle en 25 800 ans par rapport aux étoiles.
Glossaire
en a fait basculer les orientations qui suivaient des lignes d'ascension droiteAscension droite : coordonnée équatoriale exprimant la distance angulaire mesurée, dans le sens direct, entre le cercle horaire passant par un astre et le point vernal.
Glossaire
et de déclinaisonDéclinaison : coordonnée verticale dans les systèmes de coordonnées équatoriales et horaires, c'est l'angle compris entre la direction d'un astre et le plan de l'équateur céleste.
Glossaire
.

Objets stellaires intéressants
Epsilon (ε) Trianguli
Étoile double Séparation : 3,9" Distance : 390 a.l. ± 20
Ascension droite : 02h 02m 57,99s (J2000) Déclinaison : +33° 17' 02,4" (J2000) Magnitude : 5,51 ± 0,07 et 11,4
Iota (ι) Trianguli
Étoile double Séparation : 3,9" Distance : 290 a.l. ± 20
Ascension droite : 02h 12m 22,28s (J2000) Déclinaison : +30° 18' 10,8" (J2000) Magnitude : 4,94 ± 0,10 et 6,9
Sélection d'objets non-stellaires
Messier 33 = NGC 598 = Galaxie du Triangle
Galaxie - SAcd Dimension : 67' × 41' Distance : 2,7 × 106 a.l.
Ascension droite : 01h 33m 50,91s (J2000) Déclinaison : +30° 39' 35,5" (J2000) Magnitude : 5,79 ± 0,09

Nébuleuſe découverte entre la tête du Poiſſon boréal & le grand Triangle, à peu de diſtance d'une étoile de 6e grandeur : la nébuleuſe eſt d'une lumière blanchâtre, d'une denſité preſqu'égale, cependant un peu plus lumineuſe aux deux tiers de ſon diamètre, & ne contient aucune étoile. On la voit difficilement avec une lunette ordinaire d'un pied. Sa poſition déterminée en la comparant à α du Triangle. Revue le 27 Sept. 1780. (25 Août 1764)
[Extrait du Catalogue des Nébuleuses et des Amas d'Étoiles, paru dans Connaissance des temps - 1784]

Messier 33
Le télescope de sondages (VST) du VLT qui équipe l'observatoire de Paranal de l'ESO au Chili a capturé cette image détaillée de la galaxie Messier 33, souvent nommée Galaxie du Triangle. Cette spirale, la seconde galaxie massive la plus proche de notre Voie Lactée, est constellée d'amas d'étoiles brillants ainsi que de nuages de gaz et de poussière. L'image montre clairement les nombreux nuages de gaz ionisés de couleur rouge qui parsèment ses bras spiraux.
Crédit : ESO

GalaxieGalaxie : les étoiles ne se distribuent pas au hasard dans l'Univers, elles tendent à se regrouper dans des objets comprenant chacun entre un à cent milliards de membres que l'on nomme galaxies.
Glossaire
spirale vue de face et très étendue : le grand axe vaut deux diamètres lunaires. Malgré ce que sa magnitudeMagnitude (stellaire) : échelle logarithmique permettant de répertorier les étoiles en fonction de leur luminosité. Le niveau zéro de cette échelle a été arbitrairement attribué à une série d'étoiles étalons et le rapport entre chaque magnitude est d'un facteur 2,5.
Glossaire
laisse espérer, elle est assez difficile à observer car peu contrastée en raison de cette généreuse dispersion. Répertoriée par Charles MessierCharles Messier
Dixième enfant d'une lignée de douze, il se voit contraint de « s'exiler » à Paris en 1751. Doté d'une belle écriture et doué pour le dessin, il y a trouvé un emploi de cartographe chez l'astronome-géographe Joseph Nicolas Delisle…
Glossaire
(1730 - 1817) le 25 août 1764, il faudra attendre 1850 pour que la structure spirale de la « Galaxie du Triangle » soit mise en évidence par William Parsons (lord Oxmantown, comte de Ross, 1800 - 1867) à l'aide de son célèbre Leviathan de 183 cm de diamètre.
Elle fait partie d'un groupe d'une trentaine de galaxies constituant le « Groupe local ». La galaxie d'Andromède (M 31M 31
Pôle d'attraction de la constellation, cette galaxie spirale vue de trois-quarts est l'objet le plus lointain discernable à l'œil nu.
Messsier 31
), le Petit nuage de Magellan dans la constellationConstellation : les constellations prennent leurs origines essentiellement dans la mythologie. N'ayant aucune entité physique propre, elles résultent d'une simple association d'étoiles qui, vues depuis la Terre, semblent angulairement proches.
Glossaire
du Toucan, le Grand nuage de Magellan dans la Dorade et notre Voie lactéeVoie lactée : en l'absence de toute pollution lumineuse, la voûte céleste semble traversée par une bande blanchâtre. En raison de sa similitude avec une trainée laiteuse, elle fut appelée galaxias (voie de lait) par les grecs.
Glossaire
en font également partie. C'est une galaxie jeune essentiellement composée d'étoiles bleues, elle s'éloigne de nous à la vitesse de 180 km·s−1. Sa distance reste mal évaluée, les valeurs oscillent entre 2,4 et 3 millions d'années-lumièreAnnée-lumière : unité de distance correspondant à celle parcourue par la lumière (dans le vide) en un an.
Glossaire
. Des résidus de supernovæSupernova : effondrement d'une étoile massive en fin de vie : la production de réactions nucléaires dans le noyau devient insuffisante pour contenir la pression des couches supérieures.
Glossaire
y ont été retrouvés.

Les coordonnées équatoriales J2000 et les magnitudes associées (V) sont extraites des bases de données HyperLeda (http://leda.univ-lyon1.fr) et du CDS Portal (http://cdsportal.u-strasbg.fr/). Les données relatives aux supernovæ proviennent de The Open Supernova Catalog (https://sne.space/).
Sauf mention contraire, les illustrations sont issues des différents catalogues du Digitized Sky Survey (http://archive.stsci.edu/cgi-bin/dss_form).