Carte

Écu de Sobieski

Scutum - Sct

Cette toute petite constellationConstellation : les constellations prennent leurs origines essentiellement dans la mythologie. N'ayant aucune entité physique propre, elles résultent d'une simple association d'étoiles qui, vues depuis la Terre, semblent angulairement proches.
Glossaire
en forme de rectangle, parfois également nommée « le Bouclier », faisait autrefois partie intégrante de l'Aigle. Elle ne contient qu'une seule étoile plus brillante que la magnitudeMagnitude (stellaire) : échelle logarithmique permettant de répertorier les étoiles en fonction de leur luminosité. Le niveau zéro de cette échelle a été arbitrairement attribué à une série d'étoiles étalons et le rapport entre chaque magnitude est d'un facteur 2,5.
Glossaire
 4 mais, située dans le plan de la Voie lactéeVoie lactée : en l'absence de toute pollution lumineuse, la voûte céleste semble traversée par une bande blanchâtre. En raison de sa similitude avec une trainée laiteuse, elle fut appelée galaxias (voie de lait) par les grecs.
Glossaire
, elle recèle quelques amas ouvertAmas ouvert : composés d'étoiles relativement jeunes, toutes nées de la même nébuleuse, ils se situent principalement dans le plan du disque des galaxies spirales.
Glossaire
dont certains tout nouvellement découverts (2004).
Elle fut crée par Johannes Hewel (ou Johan Hœvelke, dit Hévélius, 1611 - 1687) en 1683, pour rendre hommage au roi de Pologne Jean III Sobieski qui résista à l'avancée des turcs en Europe.

Objets stellaires intéressants

Σ2306
Étoile triple Séparation : A-B : 10,2" Distance : - -
Ascension droite : 18h 22,2m Déclinaison : −15° 05' Magnitude : A-B : 7,9 et 8,6
Delta (δ) Scuti
Étoile triple Séparation : A-C : 52,6" Distance : - -
Ascension droite : 18h 42,3m Déclinaison : −09° 03' Magnitude : A-C : 4,7 et 9,2
Σ2373
Étoile double Séparation : 4,2" Distance : - -
Ascension droite : 18h 45,9m Déclinaison : −10° 30' Magnitude : 7,2 et 8,2
R Scuti
Étoile variable Période : ±140 jours Distance : 2 500 a.l.
Ascension droite : 18h 47,5m Déclinaison : −05° 42' Magnitude : 4,9 à 8,2

Sélection d'objets non-stellaires

Barnard 312 = LDN 379
Nébuleuse en absorption Dimension : 100' × 30' Distance : - -
Ascension droite : 18h 32,2m Déclinaison : −15° 35' Opacité : 4
Barnard 100 = LDN 443
Nébuleuse en absorption Dimension : Ø 16' Distance : - -
Ascension droite : 18h 32,6m Déclinaison : −09° 12' Opacité : 5
Barnard 101 = LDN 443
Nébuleuse en absorption Dimension : 13' × 4' Distance : - -
Ascension droite : 18h 32,6m Déclinaison : −08° 57' Opacité : 5
NGC 6649
Amas ouvert - I 2 m Dimension : Ø 6,6' Distance : - -
Ascension droite : 18h 33,5m Déclinaison : −10° 24' Magnitude : 8,9
NGC 6664
Amas ouvert - III 2 m Dimension : Ø 16' Distance : - -
Ascension droite : 18h 36,7m Déclinaison : −08° 13' Magnitude : 7,8
Barnard 103 = LDN 497
Nébuleuse en absorption Dimension : 45' × 15' Distance : - -
Ascension droite : 18h 39,4m Déclinaison : −06° 41' Opacité : 6
NGC 6683
Amas ouvert - I 2 p (n) Dimension : Ø 11' Distance : - -
Ascension droite : 18h 42,2m Déclinaison : −06° 17' Magnitude : 9,9
Trumpler 35
Amas ouvert - I 2 p Dimension : Ø 9' Distance : - -
Ascension droite : 18h 42,9m Déclinaison : −04° 08' Magnitude : 9,2
Messier 26 = NGC 6694
Amas ouvert - I 2 m Dimension : Ø 14' Distance : 5 000 a.l.
Ascension droite : 18h 45,2m Déclinaison : −09° 24' Magnitude : 8,0

NGC 6694Amas d'étoiles près des étoiles n & o d'Antinoüs, entre leſquelles il y en a une qui a le plus de lumière : avec une lunette de trois pieds on ne peut pas les diſtinguer, il faut y employer un bon inſtrument. Cet amas ne contient aucune nébulosité. (20 Juin 1764)
[Extrait du Catalogue des Nébuleuses et des Amas d'Étoiles, paru dans Connaissance des temps - 1784]
La découverte de M 26 est souvent attribuée à Guillaume Le Gentil de La Galaisière (1725 - 1792) vers 1750, mais aucune certitude n'existe à ce sujet.
Charles MessierCharles Messier
Dixième enfant d'une lignée de douze, il se voit contraint de « s'exiler » à Paris en 1751. Doté d'une belle écriture et doué pour le dessin, il y a trouvé un emploi de cartographe chez l'astronome-géographe Joseph Nicolas Delisle…
Glossaire
(1730 - 1817) l'observera en 1764.

Basel 1
Amas ouvert - IV 1 p Dimension : Ø 8' Distance : - -
Ascension droite : 18h 48,2m Déclinaison : −05° 51' Magnitude : 8,9
Barnard 110
Nébuleuse en absorption Dimension : Ø 11' Distance : - -
Ascension droite : 18h 50,1m Déclinaison : −04° 48' Opacité : 6
Barnard 111
Nébuleuse en absorption Dimension : 15' × 5' Distance : - -
Ascension droite : 18h 50,1m Déclinaison : −04° 48' Opacité : 3
Barnard 113
Nébuleuse en absorption Dimension : Ø 11' Distance : - -
Ascension droite : 18h 51,4m Déclinaison : −04° 19' Opacité : 5
Messier 11 = NGC 6705 = Amas du Canard sauvage
Amas ouvert - I 2 r Dimension : Ø 13' Distance : 6 200 a.l.
Ascension droite : 18h 51,1m Déclinaison : −06° 16' Magnitude : 5,8

NGC 6705Amas d'un grand nombre de petites étoiles, près de l'étoile K d'Antinoüs, que l'on ne voit qu'avec de bons inſtrumens ; avec une lunette ordinaire de trois pieds elle reſſemble à une Comète : cet amas eſt mêlé d'une lumière foible ; dans cet amas il y a une étoile de 8e grandeur. M. Kirch l'obſerva en 1681. Tranſact. Philoſ. n° 347. page 390. Il eſt rapporté ſur le grand Atlas anglois. (30 Mai 1764)
[Extrait du Catalogue des Nébuleuses et des Amas d'Étoiles, paru dans Connaissance des temps - 1784]
Amas ouvertAmas ouvert : composés d'étoiles relativement jeunes, toutes nées de la même nébuleuse, ils se situent principalement dans le plan du disque des galaxies spirales.
Glossaire
découvert par l'allemand Gottfried Kirch (1639 - 1710) en 1681. Il semble que ce soit un pasteur anglican, William Derham (1657 - 1735), qui soit le premier à le résoudre en étoiles (avant 1733). Charles MessierCharles Messier
Dixième enfant d'une lignée de douze, il se voit contraint de « s'exiler » à Paris en 1751. Doté d'une belle écriture et doué pour le dessin, il y a trouvé un emploi de cartographe chez l'astronome-géographe Joseph Nicolas Delisle…
Glossaire
(1730 - 1817) l'intégrera à son catalogueCatalogue Messier
Premier catalogue d'objets non-stellaires dressé par Charles Messier, il contient 110 entrées.
Catalogue Messier
le 30 mai 1764. Une description, plutôt fantaisiste, due à l'amiral William Smyth (1788 - 1865) lui donna son nom commun : l'amas du Canard sauvage, également nommé amas du Vol de canards.
Composé d'environ 3 000 étoiles, l'amas est âgé de 250 millions d'années. Il s'éloigne de nous à 22 km·s−1.
Très riche en étoiles et très compact, Messier 11 ressemble fortement à un amas globulaireAmas globulaire : composés de vieilles étoiles (regroupées dans une sphère) ils se distribuent dans un halo sphérique englobant notre Galaxie.
Glossaire
lorsqu'on l'observe avec un petit instrument.