Carte

Orion

Orion - Ori

Orion le chasseur, ou Oarion le guerrier, est resté le monument incontournable du ciel d'hiver, et ce malgré la volonté du moine allemand Julius Schiller (1580 - 1627) de lui substituer un saint Joseph en 1627. Elle est très facilement identifiable à partir des trois étoiles alignées formant le Baudrier, ou Ceinture, du géant.
Ces dernières, également parfois appelées « les rois mages », furent dénommées Iugulæ (les étoiles jointes) par d'anciennes civilisations latines. Les Arabes l'appelaient le « Mouton noir avec un point blanc sur le dos ».
C'est la seule constellationConstellation : les constellations prennent leurs origines essentiellement dans la mythologie. N'ayant aucune entité physique propre, elles résultent d'une simple association d'étoiles qui, vues depuis la Terre, semblent angulairement proches.
Glossaire
possédant deux étoiles de première magnitudeMagnitude (stellaire) : échelle logarithmique permettant de répertorier les étoiles en fonction de leur luminosité. Le niveau zéro de cette échelle a été arbitrairement attribué à une série d'étoiles étalons et le rapport entre chaque magnitude est d'un facteur 2,5.
Glossaire
.

Objets stellaires intéressants

Rigel = Beta (β) = 19 Orionis = Σ668
Étoile double Séparation : 9,5" Distance : 900 a.l.
Ascension droite : 05h 14,5m Déclinaison : −08° 12' Magnitude : 0,1 et 6,8
Eta (η) = 28 Orionis
Étoile triple Séparation : A-B : 1,5" Distance : - -
Ascension droite : 05h 24,5m Déclinaison : −02° 24' Magnitude : A-B : 3,6 et 5,0
Mintaka = Delta (δ) = 34 Orionis
Étoile double Séparation : 52,6" Distance : - -
Ascension droite : 05h 32,0m Déclinaison : −00° 18' Magnitude : 2,0 et 6,9
Lambda (λ) = 39 Orionis
Étoile quadruple Séparation : A-B : 4,4" Distance : - -
Ascension droite : 05h 35,1m Déclinaison : +09° 56' Magnitude : A-B : 3,5 et 5,6
Trapèze = Theta-1 (θ1) = 41 Orionis
Étoile multiple Séparation : A-B : 8,8" Distance : - -
Ascension droite : 05h 35,3m Déclinaison : −05° 23' Magnitude : A-B : 6,7 et 7,9
Iota (ι) = 44 Orionis
Étoile triple Séparation : A-B : 11,3" Distance : - -
Ascension droite : 05h 35,4m Déclinaison : −05° 55' Magnitude : A-B : 2,8 et 7,3
Sigma (σ) = 48 Orionis
Étoile multiple Séparation : AB-C : 11,4" Distance : - -
Ascension droite : 05h 38,7m Déclinaison : −02° 36' Magnitude : AB-C : 4,0 et 10,3
Alnitak = Zeta (ζ) = 50 Orionis
Étoile triple Séparation : A-B : 2,3" Distance : - -
Ascension droite : 05h 40,8m Déclinaison : −01° 57' Magnitude : A-B : 1,9 et 4,0
Bételgeuse = Alpha (α) = 58 Orionis
Étoile variable Période : irrégulière Distance : 590 a.l.
Ascension droite : 05h 55,2m Déclinaison : +07° 24' Magnitude : 0,4 à 1,3

BételgeuseSon nom commun vient de la déformation de l'expression arabe Ibt al Jauzah : « épaule du Géant ». C'est sir John HerschelJohn Herschel
Observant à l'observatoire de Slough (banlieue de Londres) de 1826 à 1832, puis depuis le Cap (Afrique du Sud) entre 1833 et 1837, il publiera ses travaux sous la forme d'un Grand catalogue de 10 200 étoiles doubles et multiples…
Glossaire
(1792 - 1871) qui découvrit sa variabilité en 1836. Sa luminosité oscille de façon irrégulière sur une période moyenne de 2 070 jours, sur laquelle se superposent d'autres cycles de moindres amplitudes. Il est possible que son éclat ait diminué depuis que Johann BayerJohann Bayer
En 1603, il publie le premier atlas céleste imprimé : Uranometria. Il y introduit l'usage de nommer les étoiles les plus marquantes de chaque constellation par des lettres grecques en suivant l'ordre décroissant de leur éclat visuel…
Glossaire
(1572 - 1625) lui a attribué la lettre α (alpha). Aujourd'hui, elle n'est que la deuxième étoile de la constellationConstellation : les constellations prennent leurs origines essentiellement dans la mythologie. N'ayant aucune entité physique propre, elles résultent d'une simple association d'étoiles qui, vues depuis la Terre, semblent angulairement proches.
Glossaire
par ordre d'éclat.
Bételgeuse est une supergéante rouge en fin de vie, son diamètre passe alternativement de 750 à 1 300 millions de km. Placée à la distance de notre SoleilSoleil
Le Soleil n'est que l'une des 100 milliards d'étoiles qui constituent notre Galaxie.
Étoile Soleil
, ses couches externes s'étendraient jusqu'à l'orbite de JupiterJupiter
La plus grosse planète du Système solaire est aussi celle qui tourne le plus rapidement sur elle-même : un peu moins de dix heures au niveau de l'équateur…
Planète Jupiter
au maximum. D'une masse équivalente à 30 fois celle de notre étoile, sa densité moyenne vaut celle… d'un gaz raréfié !

Sélection d'objets non-stellaires

NGC 1662 = Collinder 55
Amas ouvert - I 2 p Dimension : 20' Distance : - -
Ascension droite : 04h 48,5m Déclinaison : +10° 56' Magnitude : 6,4
NGC 1663
Amas ouvert - IV 2 p Dimension : 8' Distance : - -
Ascension droite : 04h 48,6m Déclinaison : +13° 10' Magnitude : - -
NGC 1788
Nébuleuse à émission Dimension : 5' × 3' Distance : - -
Ascension droite : 05h 06,9m Déclinaison : ×03° 21' Magnitude : - -
Dolidze 17
Astérisme Dimension : 12' Distance : - -
Ascension droite : 05h 22,4m Déclinaison : +07° 07' Magnitude : - -
Dolidze 19
Amas ouvert - IV 1 p Dimension : 23' Distance : - -
Ascension droite : 05h 23,7m Déclinaison : +08° 11' Magnitude : - -
Collinder 70 = Ceinture d'Orion
Astérisme Dimension : 150' Distance : - -
Ascension droite : 05h 35,0m Déclinaison : −00° 59' Magnitude : - -
Collinder 69
Amas ouvert - II 3 p (n) Dimension : 65' Distance : - -
Ascension droite : 05h 35,1m Déclinaison : +09° 56' Magnitude : 2,8
NGC 1973-75-77
Nébuleuse à émission Dimension : 5' × 5' Distance : - -
Ascension droite : 05h 35,1m Déclinaison : −04° 44' Magnitude : - -
NGC 1981 = Collinder 73
Amas ouvert - III 2 p (n) Dimension : 25' Distance : - -
Ascension droite : 05h 35,2m Déclinaison : −04° 26' Magnitude : 4,6
NGC 1980
Nébuleuse à émission Dimension : 14' × 14' Distance : - -
Ascension droite : 05h 35,4m Déclinaison : −05° 54' Magnitude : - -
Messier 42 = NGC 1976 = Grande nébuleuse d'Orion
Nébuleuse à émission Dimension : 65' × 60' Distance : 1 350 a.l.
Ascension droite : 05h 35,4m Déclinaison : −05° 27' Magnitude : - -

NGC 1976Poſition de la belle nébuleuse de l'épée d'Orion, par l'étoile θ qui y eſt contenue avec trois autres étoiles plus petites qu'on ne peut voir qu'avec de bons inſtrumens. M. Meſſier eſt entré dans de grands détails ſur cette grande nébuleuſe ; il en a donné un deſſin, fait avec le plus grand ſoin, qu'on peut voir dans les Mémoires de l'Académie, année 1771, planche VIII. Ce fut Huyghens qui la découvrit en 1656 : elle a été obſervée depuis par un grand nombre d'Aſtronomes. Rapportée ſur l'Atlas anglois. (4 Mars 1769)
[Extrait du Catalogue des Nébuleuses et des Amas d'Étoiles, paru dans Connaissance des temps - 1784]
Nébuleuse à émissionNébuleuse à émission : complexe gazeux ionisé par le rayonnement d'étoiles jeunes et chaudes.
Glossaire
facilement repérable avec une simple paire de jumelles, M 42 fut découverte par le français Nicolas Claude Fabri de Peyresc (1580 - 1637) en 1611. Elle sera retrouvée indépendamment sept ans plus tard par le mathématicien et astronome suisse Jean Baptiste Cysat (1588 - 1657) et le célèbre Christiaan HuygensChristiaan Huygens
En 1659, il est le premier à remarquer que les « anses » de Saturne étaient un anneau dont l'aspect variait en fonction des positions relatives de la planète avec la Terre. Quatre années auparavant, il avait découvert son plus gros satellite : Titan…
Glossaire
(1629 - 1695) en tracera un sommaire dessin en 1656.
Charles MessierCharles Messier
Dixième enfant d'une lignée de douze, il se voit contraint de « s'exiler » à Paris en 1751. Doté d'une belle écriture et doué pour le dessin, il y a trouvé un emploi de cartographe chez l'astronome-géographe Joseph Nicolas Delisle…
Glossaire
(1730 - 1817) en fera le premier portrait détaillé, publié en 1771, qui sera malheureusement bien mal rendu par une technique d'imprimerie encore balbutiante.
La première photographie de celle qui allait très vite devenir une véritable icône de l'astronomie est faite par Henry Draper (1837 - 1882) le 30 septembre 1880. Un exploit technique pour l'époque, réalisé avec une lunette de 280 mm et un temps de pose de 51 minutes.
Il s'agit d'une immense pouponnière d'étoiles qui contient suffisamment de matière pour fabriquer 10 000 soleils. Des photographies prisent à quelques années d'intervalle ont permis de mettre en évidence d'infimes changements dans quelques concentrations gazeuses en effondrement gravitationnel (proplyds).

Dessin de M 42 par Messier
Le dessin de M 42 exécuté par Charles Messier (vue télescopique inversée)
Messier 43 = NGC 1982
Nébuleuse à émission Dimension : 20' × 15' Distance : 1 600 a.l.
Ascension droite : 05h 35,6m Déclinaison : −05° 16' Magnitude : - -

NGC 1982Poſition de la petite étoile qui eſt environnée de nébuloſités & qui eſt au-deſſous de la nébuleuſe de l'épée d'Orion. M. Meſſier l'a rapportée ſur le deſſin de la grande. (4 Mars 1769)
[Extrait du Catalogue des Nébuleuses et des Amas d'Étoiles, paru dans Connaissance des temps - 1784]
Contrairement à la description faite par Charles MessierCharles Messier
Dixième enfant d'une lignée de douze, il se voit contraint de « s'exiler » à Paris en 1751. Doté d'une belle écriture et doué pour le dessin, il y a trouvé un emploi de cartographe chez l'astronome-géographe Joseph Nicolas Delisle…
Glossaire
(1730 - 1817), qui l'intégra dans son catalogue le 4 mars 1769 et la perçue comme une faible nébuleuse indépendante de M 42, il s'agit bien d'une extension de la Grande nébuleuse d'Orion.
Elle fut auparavant repérée par Jean-Jacques d'Ortous de Mairan (1678 - 1771), comme en témoigne un de ses dessins datant de 1731 et publié deux ans plus tard.

NGC 1990
Nébuleuse à émission Dimension : 50' × 50' Distance : - -
Ascension droite : 05h 36,2m Déclinaison : −01° 12' Magnitude : - -
NGC 1999
Nébuleuse à émission Dimension : 2' × 2' Distance : - -
Ascension droite : 05h 36,5m Déclinaison : −06° 42' Magnitude : - -
IC 426
Nébuleuse à émission Dimension : 7' × 7' Distance : - -
Ascension droite : 05h 36,8m Déclinaison : −01° 15' Magnitude : - -
NGC 2024 = Nébuleuse de la Flamme
Nébuleuse à émission Dimension : 30' × 30' Distance : - -
Ascension droite : 05h 40,7m Déclinaison : +01° 50' Magnitude : - -
IC 432
Nébuleuse à émission Dimension : 8' × 4' Distance : - -
Ascension droite : 05h 40,9m Déclinaison : −01° 29' Magnitude : - -
NGC 2023
Nébuleuse à émission Dimension : 10' × 10' Distance : - -
Ascension droite : 05h 41,6m Déclinaison : −02° 16' Magnitude : - -
NGC 2022
Nébuleuse planétaire Dimension : Ø18" Distance : - -
Ascension droite : 05h 42,1m Déclinaison : +09° 05' Magnitude : 11,9
Messier 78 = NGC 2068
Nébuleuse à émission Dimension : 8' × 6' Distance : - -
Ascension droite : 05h 46,7m Déclinaison : +00° 03' Magnitude : - -

NGC 2068Amas d'étoiles, avec beaucoup de nébuloſité dans Orion & ſur le parallèle de l'étoile δ du Baudrier, qui a ſervi à en déterminer ſon lieu ; l'amas ſuivoit l'étoile au fil horaire de 3d 41' & l'amas ſupérieur à l'étoile de 27' 7". M. Méchain avoit vu cet amas au commencement de 1780, & le rapporte ainsi : « Sur le côté gauche d'Orion, 2 à 3 minutes de diamètre, on y voit deux noyaux assez brillans, entourés d'une nébuloſité. » (17 Décembre 1780)
[Extrait du Catalogue des Nébuleuses et des Amas d'Étoiles, paru dans Connaissance des temps - 1784]
Cette nouvelle découverte de Pierre MéchainPierre Méchain
En raison de difficultés financières, son père ne peut lui assurer une formation d'architecte, profession qu'il voudrait le voir prendre comme lui. Ayant eu connaissance de son intérêt pour l'astronomie, Joseph de Lalande le prend comme élève…
Glossaire
(1744 - 1804), au début de l'année 1780, est une petite nébuleuse à émissionNébuleuse à émission : complexe gazeux ionisé par le rayonnement d'étoiles jeunes et chaudes.
Glossaire
qui ne sera observée par Charles MessierCharles Messier
Dixième enfant d'une lignée de douze, il se voit contraint de « s'exiler » à Paris en 1751. Doté d'une belle écriture et doué pour le dessin, il y a trouvé un emploi de cartographe chez l'astronome-géographe Joseph Nicolas Delisle…
Glossaire
(1730 - 1817) que le 17 décembre de la même année.
Le rayonnement à l'origine de cette excitation provient essentiellement de deux étoiles de magnitudesMagnitude (stellaire) : échelle logarithmique permettant de répertorier les étoiles en fonction de leur luminosité. Le niveau zéro de cette échelle a été arbitrairement attribué à une série d'étoiles étalons et le rapport entre chaque magnitude est d'un facteur 2,5.
Glossaire
10,2 et 10,6 nichées au cœur de la nébuleuse et séparées de 50". La plus au nord est une binaire, la séparation du couple est de 2".

Basel 11B
Amas ouvert - II 2 m Dimension : Ø10' Distance : - -
Ascension droite : 05h 58,2m Déclinaison : +21° 58' Magnitude : 8,9
NGC 2143
Astérisme Dimension : Ø20' Distance : - -
Ascension droite : 06h 03,0m Déclinaison : +05° 43' Magnitude : - -
NGC 2169 = Collinder 38
Amas ouvert - I 3 p (n) Dimension : Ø6' Distance : - -
Ascension droite : 06h 08,4m Déclinaison : +13° 57' Magnitude : 5,9
NGC 2180
Astérisme Dimension : Ø10' Distance : - -
Ascension droite : 06h 09,6m Déclinaison : +04° 43' Magnitude : - -
NGC 2175 = Collinder 84
Amas ouvert - IV 3 p (n) Dimension : Ø18' Distance : - -
Ascension droite : 06h 09,8m Déclinaison : +20° 19' Magnitude : 6,8
NGC 2186 = Collinder 85
Amas ouvert - II 2 p Dimension : Ø4' Distance : - -
Ascension droite : 06h 12,2m Déclinaison : +05° 27' Magnitude : 8,7
NGC 2194 = Collinder 87
Amas ouvert - III 1 r Dimension : Ø8' Distance : - -
Ascension droite : 06h 13,8m Déclinaison : +12° 48' Magnitude : 8,5
NGC 2202
Astérisme Dimension : Ø7' Distance : - -
Ascension droite : 06h 16,9m Déclinaison : +05° 59' Magnitude : - -