Carte

Flèche

Sagitta - Sge

Flèche
  • Observation optimale : Août
  • Zone de visibilité : 90° N / 69° S
  • Rang de taille : 86
  • Étoile la plus lumineuse : Gamma (γ)

La Flèche est l'une des trois plus petites constellationsConstellation : les constellations prennent leurs origines essentiellement dans la mythologie. N'ayant aucune entité physique propre, elles résultent d'une simple association d'étoiles qui, vues depuis la Terre, semblent angulairement proches.
Glossaire
(avec la Croix du SudCroix du Sud
Constellation australe déjà répertoriée par Ptolémée, c'est la plus petite de tout le ciel.
Croix du Sud
et le Petit ChevalPetit Cheval
C'est la plus petite constellation du ciel boréal, elle ne contient pas d'objet particulièrement intéressant.
Petit Cheval
), elle doit son nom à la disposition de ses étoiles les plus lumineuses. C'est l'une des 48 constellations décrites – sous une forme encore plus petite – par l'astronome PtoléméePtolemaeus Claudius, dit Ptolémée
Très peu d'éléments de la vie de Ptolémée sont connus, mais on le sait auteur de plusieurs ouvrages scientifiques, dont deux feront autorité jusqu'à la Renaissance (l'Almageste et Géographie)…
Glossaire
au IIe siècle et officialisée par l'Union Astronomique InternationaleL'UAI a pour mission de promouvoir l'astronomie sous tous ses aspects : recherche, communication, éducation, etc., par le biais de la coopération internationale.
Union Astronomique Internationale
en 1930.
Les Grecs anciens y voyaient la flèche envoyée par Apollon pour exterminer les Cyclopes, pour d'autres elle symbolise celle lancée par Héraclès pour libérer Prométhée des griffes de l'AigleAigle
Constellation boréale visible en été, son étoile la plus brillante est Altaïr.
Aigle
.

Objets stellaires intéressants
U Sagittae
Étoile variable Période : 3,38 jours Distance : - -
Ascension droite : 19h 18m 48,51s (J2000) Déclinaison : +19° 36' 38,0" (J2000) Magnitude : 6,6 à 9,2
Zeta (ζ) Sagittae
Étoile multiple Séparation : AB-C : 8,6" Distance : 260 a.l. ± 10
Ascension droite : 19h 48m 58,72s (J2000) Déclinaison : +19° 08' 31,6" (J2000) Magnitude : AB-C : 5,02 ± 0,07 et 8,7
Theta (θ) Sagittae
Étoile multiple Séparation : A-B : 11,9" Distance : 146,1 a.l. ± 0,2
Ascension droite : 20h 09m 56,63s (J2000) Déclinaison : +20° 54' 54,4" (J2000) Magnitude : A-B : 6,51 ± 0,08 et 9,0
Sélection d'objets non-stellaires
Harvard 20
Amas ouvert - IV 2 p Dimension : Ø 9' Distance : - -
Ascension droite : 19h 53m 06,0s (J2000) Déclinaison : +18° 20' 00" (J2000) Magnitude : 7,7
Messier 71 = NGC 6838
Amas globulaire - ND Dimension : Ø 7,2' Distance : 12 000 a.l.
Ascension droite : 19h 53m 46,15s (J2000) Déclinaison : +18° 46' 41,8" (J2000) Magnitude : 8,40 ± 0,10

Nébuleuſe découverte par M. Méchain le 28 Juin 1780, entre les étoiles γ & δ de la Flèche. Le 4 Octobre ſuivant, M. Meſſier l'a cherchée : ſa lumière eſt très-foible & ne contient aucune étoile ; la moindre lumière la faiſoit diſparoître. Elle eſt placée à environ 4 degrés au-deſſous de celle que M. Meſſier découvrit dans le Renard. Voyez n° 27. Il la rapporte ſur la Carte de la Comète de 1779. (4 Octobre 1780)
[Extrait du Catalogue des Nébuleuses et des Amas d'Étoiles, paru dans Connaissance des temps - 1784]

NGC 6838
L'amas globulaire Messier 71

Charles MessierCharles Messier
Dixième enfant d'une lignée de douze, il se voit contraint de « s'exiler » à Paris en 1751. Doté d'une belle écriture et doué pour le dessin, il y a trouvé un emploi de cartographe chez l'astronome-géographe Joseph Nicolas Delisle…
Glossaire
(1730 - 1817) observa cet amas globulaireAmas globulaire : composés de vieilles étoiles (regroupées dans une sphère) ils se distribuent dans un halo sphérique englobant notre Galaxie.
Glossaire
le 4 octobre 1780, suite à la déclaration de découverte faite par Pierre MéchainPierre Méchain
En raison de difficultés financières, son père ne peut lui assurer une formation d'architecte, profession qu'il voudrait le voir prendre comme lui. Ayant eu connaissance de son intérêt pour l'astronomie, Joseph de Lalande le prend comme élève…
Glossaire
(1744 - 1804) le 29 août précédent. Il avait déjà été repéré par Johann Gottfried Köhler (1745 - 1801) cinq ans plus tôt, mais ce dernier n'avait pas pris la peine de divulguer sa trouvaille. La primeur de la découverte semble revenir à l'astronome suisse Jean Philippe Loys de Chéseaux (1718 - 1751) qui l'observa dès 1746.
Il est l'un des amas globulaires les moins denses (état intermédiaire entre amas ouvertAmas ouvert : composés d'étoiles relativement jeunes, toutes nées de la même nébuleuse, ils se situent principalement dans le plan du disque des galaxies spirales.
Glossaire
et amas globulaire), à tel point que les astronomes ont longuement hésité avant de le classer dans cette catégorie. La luminosité globale vaut 13 200 soleils, et la magnitudeMagnitude (stellaire) : échelle logarithmique permettant de répertorier les étoiles en fonction de leur luminosité. Le niveau zéro de cette échelle a été arbitrairement attribué à une série d'étoiles étalons et le rapport entre chaque magnitude est d'un facteur 2,5.
Glossaire
absolue est de −5,5.

NGC 6873
Astérisme Dimension : Ø 12' Distance : - -
Ascension droite : 20h 07m 13,81s (J2000) Déclinaison : +21° 06' 07,9" (J2000) Magnitude : 6,4

Les coordonnées équatoriales J2000 et les magnitudes associées (V) sont extraites des bases de données HyperLeda (http://leda.univ-lyon1.fr) et du CDS Portal (http://cdsportal.u-strasbg.fr/). Les données relatives aux supernovæ proviennent de The Open Supernova Catalog (https://sne.space/).
Sauf mention contraire, les illustrations sont issues des différents catalogues du Digitized Sky Survey (http://archive.stsci.edu/cgi-bin/dss_form).