Carte

Triangle austral

Triangulum Australe - TrA

Le Triangle austral fut introduit pour la première fois par le navigateur italien Amerigo Vespucci en 1503. Johann BayerJohann Bayer
En 1603, il publie le premier atlas céleste imprimé : Uranometria. Il y introduit l'usage de nommer les étoiles les plus marquantes de chaque constellation par des lettres grecques en suivant l'ordre décroissant de leur éclat visuel…
Glossaire
représente cette figure céleste dans son Uranometria en 1603, d'après les indications d'un navigateur hollandais du XVIe siècle : Pieter Theodor (Petrus Theodorus Embdanus). Ses trois étoiles les plus lumineuses forment approximativement un triangle équilatéral.

Objets stellaires intéressants

Atria = Alpha (α) Trianguli Australis
Étoile Distance : 420 a.l.
Ascension droite : 16h 48m 39,87s (J2000) Déclinaison : −69° 01′ 39,7″ (J2000) Magnitude : 1,91 ± 0,07

Sélection d'objets non-stellaires

NGC 6025 = Caldwell 95
Amas ouvert Dimension : - - Distance : 2 700 a.l.
Ascension droite : 16h 03m 17,34s (J2000) Déclinaison : −60° 25′ 53,4″ (J2000) Magnitude : 5,10 ± 0,10
NGC 6025
L'amas ouvert NGC 6025

Les coordonnées équatoriales J2000 et les magnitudes associées (V) sont extraites des bases de données HyperLeda (http://leda.univ-lyon1.fr) et du CDS Portal (http://cdsportal.u-strasbg.fr/). Les données relatives aux supernovæ proviennent de The Open Supernova Catalog (https://sne.space/).
Sauf mention contraire, les illustrations sont issues des différents catalogues du Digitized Sky Survey (http://archive.stsci.edu/cgi-bin/dss_form).