Carte

Hydre

Hydra - Hya

Hydre
  • Observation optimale : Février-Juin
  • Zone de visibilité : 54° N / 83° S
  • Rang de taille : 1
  • Étoile la plus lumineuse : Alphard (α)

La constellationConstellation : les constellations prennent leurs origines essentiellement dans la mythologie. N'ayant aucune entité physique propre, elles résultent d'une simple association d'étoiles qui, vues depuis la Terre, semblent angulairement proches.
Glossaire
de l'Hydre, symbolisant le serpent de mer mythique, est comme l'on peut s'y attendre très allongée. En fait, elle est celle qui couvre la plus grande surface et s'étale sur presque le tiers de la voûte céleste. Malgré sa taille, elle contient peu d'étoiles vraiment lumineuses. Toujours basse sur l'horizonHorizon : projection sur la sphère céleste du plan horizontal passant par le point de vision de l'observateur.
Glossaire
, vue depuis une latitudeLatitude : écart angulaire d'un point de la sphère terrestre mesuré depuis le plan équatorial.
Glossaire
45° Nord, seule la partie représentant la tête de l'animal pourra être observée.
L'Hydre est l'une des 48 constellations déjà répertoriées par l'astronome PtoléméePtolemaeus Claudius, dit Ptolémée
Très peu d'éléments de la vie de Ptolémée sont connus, mais on le sait auteur de plusieurs ouvrages scientifiques, dont deux feront autorité jusqu'à la Renaissance (l'Almageste et Géographie)…
Glossaire
au deuxième siècle et officialisée en 1930 par l'Union Astronomique InternationaleL'UAI a pour mission de promouvoir l'astronomie sous tous ses aspects : recherche, communication, éducation, etc., par le biais de la coopération internationale.
Union Astronomique Internationale
.
C'est dans cette portion de ciel que Joseph Lefrançois de LalandeJoseph Lefrançois de Lalande
Directeur de l'observatoire de Paris, entre 1795 et 1800, il s'illustra également comme vulgarisateur en organisant des séances d'observations publiques…
Glossaire
(1732 - 1807), dans sa Bibliographie astronomique parue en 1805, plaça son éphémère constellation du Chat.
Il existe dans le ciel de l'hémisphère Sud une autre figure appelée Hydre mâleHydre mâle
Petite constellation australe imaginée par Johann Bayer en 1603 et retouchée par l'abbé Nicolas de Lacaille en 1752.
Hydre mâle
.

Objets stellaires intéressants
U Hydrae
Variable irrégulière Période : ≈ 450 jours Distance : 680 a.l. ± 30
Ascension droite : 10h 37m 33,27s (J2000) Déclinaison : −13° 23' 03,7" (J2000) Magnitude : 4,7 à 6,2

U Hydrae est une étoile géante rouge riche en carbone qui subit des fluctations irrégulières de luminosité sur une période moyenne de 450 jours. L'étoile perd de la masse au rythme de 1,2 × 10−7 M⊙ par an. L'éjection de la matière se fait à une vitesse de 6,9 km·s−1. Un excès de rayonnement ultraviolet a été détecté provenant d'un anneau elliptique étendu qui entoure l'étoile ainsi qu'une « coquille de poussière » rayonnant dans l'infrarouge. Ces deux structures semblent provenir du matériau éjecté lors de précédents épisodes de perte de masse.

Sélection d'objets non-stellaires
Messier 48 = NGC 2548
Amas ouvert - I 3 r Dimension : Ø 54' Distance : 1 500 a.l.
Ascension droite : 08h 13m 43,11s (J2000) Déclinaison : −05° 45' 01,9" (J2000) Magnitude : 5,80 ± 0,10

Amas de très-petites étoiles, ſans nébuloſité ; cet amas eſt à peu de diſtance des trois étoiles qui ſont à la naiſſance de la queue de la Licorne. (19 Février 1771)
[Extrait du Catalogue des Nébuleuses et des Amas d'Étoiles, paru dans Connaissance des temps - 1784]

NGC 2548
L'amas ouvert Messier 48

Charles MessierCharles Messier
Dixième enfant d'une lignée de douze, il se voit contraint de « s'exiler » à Paris en 1751. Doté d'une belle écriture et doué pour le dessin, il y a trouvé un emploi de cartographe chez l'astronome-géographe Joseph Nicolas Delisle…
Glossaire
(1730 - 1817) a parfois commis quelques erreurs sur les coordonnées de certains objets qu'il observait. M 48 ne déroge pas à cette règle – voir également M 91M 91
Cette galaxie spirale barrée est probablement découverte par Charles Messier le 18 mars 1781, mais la position qu'il rapporta est erronée.
Messsier 91
et M 102M 102
Galaxie classée comme lenticulaire, également appelée galaxie du Fuseau, mais il pourrait s'agir d'une galaxie spirale vue exactement par la tranche.
Messsier 102
. L'objet qu'il a découvert le 19 février 1771 et correspondant à sa description est bien retrouvé, par Carolyn HerschelCarolyn Herschel
Sœur et assistante de William Herschel, elle travaille également seule sur de multiples sujets. Elle découvre de nouvelles comètes, des objets du ciel profond. En 1828, elle reçoit la Médaille d'or de la Royal Astronomical Society…
Glossaire
(1750 - 1848) en 1783, à l'ascension droiteAscension droite : coordonnée équatoriale exprimant la distance angulaire mesurée, dans le sens direct, entre le cercle horaire passant par un astre et le point vernal.
Glossaire
qu'il a noté, mais avec un écart de 5° en déclinaison.
Constitué d'environ 80 étoiles, sa luminosité globale est équivalente à une centaine de soleils, pour un diamètre réel de 24 années-lumièreAnnée-lumière : unité de distance correspondant à celle parcourue par la lumière (dans le vide) en un an.
Glossaire
. L'amas s'est subdivisé en trois groupes, chacun ayant son propre mouvement collectif.

NGC 3242 = Caldwell 59 = Fantôme de Jupiter
Nébuleuse planétaire Dimension : Ø 1,1' Distance : 4 780 a.l. ± 480
Ascension droite : 10h 24m 46,03s (J2000) Déclinaison : −18° 38' 30,9" (J2000) Magnitude : 7,70 ± 0,10
NGC 3242
La nébuleuse planétaire NGC 3242

La nébuleuse planétaireNébuleuse planétaire : en fin de vie, les astres du type Soleil passent par le stade de géante rouge, les couches les plus externes sont éjectées par la pression de radiation émise par le noyau et la partie centrale se contracte en une naine blanche.
Glossaire
NGC 3242 est découverte par William HerschelWilliam Herschel
Fils de musicien, William Friedrich Wilhelm Herschel reçoit également une formation musicale, apprenant le hautbois et le violon. En 1757, il quitte sa ville natale de Hanovre pour l'Angleterre où il s'installe comme copiste à Londres, puis enseigne la musique à Durham…
Glossaire
le 7 février 1785. D'une taille apparente à celle de la planètePlanète : nom initialement attribué aux points lumineux vagabondant parmi les étoiles, planêtos signifie « astres errants » en grec.
Glossaire
JupiterJupiter
La plus grosse planète du Système solaire est aussi celle qui tourne le plus rapidement sur elle-même : un peu moins de dix heures au niveau de l'équateur…
Planète Jupiter
, ce qui lui vaut son nom commun, elle est aussi retrouvée sous l'appellation « Nébuleuse de l'Œil ».
En lumière visible, la nébuleuse s'étend sur 1,1' ; dans le domaine de l'infrarouge, elle est 5 fois plus étendue : 5,6'. Son diamètre réel est d'environ 2 années-lumièreAnnée-lumière : unité de distance correspondant à celle parcourue par la lumière (dans le vide) en un an.
Glossaire
, la naine blanche centrale à l'origine de sa formation est de magnitudeMagnitude (stellaire) : échelle logarithmique permettant de répertorier les étoiles en fonction de leur luminosité. Le niveau zéro de cette échelle a été arbitrairement attribué à une série d'étoiles étalons et le rapport entre chaque magnitude est d'un facteur 2,5.
Glossaire
 11.

Messier 68 = NGC 4590
Amas globulaire - X Dimension : Ø 12' Distance : 33 000 a.l.
Ascension droite : 12h 39m 28,02s (J2000) Déclinaison : −26° 44' 34,1" (J2000) Magnitude : 7,30 ± 0,10

Nébuleuſe ſans étoiles au-deſſous du Corbeau & de l'Hydre ; elle eſt très-foible, très difficile à apercevoir avec les lunettes ; près d'elle eſt une étoile de la sixième grandeur. (9 Avril 1780)
[Extrait du Catalogue des Nébuleuses et des Amas d'Étoiles, paru dans Connaissance des temps - 1784]

NGC 4590
L'amas globulaire Messier 68 - Crédit : ESA/Hubble & NASA

Amas globulaireAmas globulaire : composés de vieilles étoiles (regroupées dans une sphère) ils se distribuent dans un halo sphérique englobant notre Galaxie.
Glossaire
découvert par Charles MessierCharles Messier
Dixième enfant d'une lignée de douze, il se voit contraint de « s'exiler » à Paris en 1751. Doté d'une belle écriture et doué pour le dessin, il y a trouvé un emploi de cartographe chez l'astronome-géographe Joseph Nicolas Delisle…
Glossaire
(1730 - 1817) le 9 avril 1780. Quelques variables, essentiellement des RR LyræRR Lyræ : prototype d'une classe d'étoiles variables : les céphéides naines. Leur luminosité oscille sur une période généralement inférieure à 24 heures.
Glossaire
y ont été repérées, permettant une estimation de sa distance avec une relative précision.
Très bas sur l'horizonHorizon : projection sur la sphère céleste du plan horizontal passant par le point de vision de l'observateur.
Glossaire
, vu depuis la France, il faut impérativement surveiller son passage au méridien (et un ciel limpide) pour avoir une chance de l'observer. Il se repère en prolongeant de la moitié de leur distance le segment qui relie les étoiles δ (delta) et β (bêta) de la constellationConstellation : les constellations prennent leurs origines essentiellement dans la mythologie. N'ayant aucune entité physique propre, elles résultent d'une simple association d'étoiles qui, vues depuis la Terre, semblent angulairement proches.
Glossaire
voisine du CorbeauCorbeau
Constellation australe difficilement observable au printemps, elle ne contient aucun objet particulièrement intéressant.
Corbeau
. L'amas se trouve à un demi-degré vers le nord-est d'une étoile de magnitudeMagnitude (stellaire) : échelle logarithmique permettant de répertorier les étoiles en fonction de leur luminosité. Le niveau zéro de cette échelle a été arbitrairement attribué à une série d'étoiles étalons et le rapport entre chaque magnitude est d'un facteur 2,5.
Glossaire
 5,5 (SAO 180965) visible au chercheur.

Messier 83 = NGC 5236
Galaxie - SABc Dimension : 15,5' × 13,0' Distance : 22 × 106 a.l.
Ascension droite : 13h 37m 00,94s (J2000) Déclinaison : −29° 51' 56,1" (J2000) Magnitude : 7,16 ± 0,21

Nébuleuſe ſans étoile, près de la tête du Centaure : elle paroiſſoit ſous une lumière foible & égale, mais ſi difficile à voir avec la lunette, que la moindre lumière pour éclairer les fils du micromètre la faiſoit diſparoître. Ce ne sera qu'avec beaucoup d'attention qu'on pourra la voir : elle forme un triangle avec deux étoiles eſtimées de ſixième & de ſeptième grandeur : déterminées par les étoiles i [ι (iota) ou 1 ?], k [?], h de la tête du Centaure : M. de la Caille avoit déjà déterminé cette nébuleuſe. (17 Février 1781)
[Extrait du Catalogue des Nébuleuses et des Amas d'Étoiles, paru dans Connaissance des temps - 1784]

NGC 5236
La galaxie Messier 83 - Crédit : NASA, ESA, and the Hubble Heritage Team (STScI/AURA)

GalaxieGalaxie : les étoiles ne se distribuent pas au hasard dans l'Univers, elles tendent à se regrouper dans des objets comprenant chacun entre un à cent milliards de membres que l'on nomme galaxies.
Glossaire
découverte par l'abbé Nicolas de LacailleNicolas de Lacaille
Nicolas de Lacaille consacra une partie essentielle de sa vie à l'astronomie. En 1739, il participe à la mesure de la méridienne de France et entre deux ans plus tard à l'Académie des sciences. Entre octobre 1750 et juin 1754, il se retrouve au Cap pour mesurer l'arc du méridien…
Glossaire
(1713 - 1762) lors d'une expédition au cap de Bonne Espérance en 1751-1752. Elle sera répertoriée par Charles MessierCharles Messier
Dixième enfant d'une lignée de douze, il se voit contraint de « s'exiler » à Paris en 1751. Doté d'une belle écriture et doué pour le dessin, il y a trouvé un emploi de cartographe chez l'astronome-géographe Joseph Nicolas Delisle…
Glossaire
(1730 - 1817) le 17 février 1781.
Les étoiles jeunes (de couleur bleue) se distribuent dans les bras spiraux, les générations plus anciennes (de coloration rouge) se retrouvent essentiellement dans le bulbe central.
Une demi-douzaine de supernovæSupernova : effondrement d'une étoile massive en fin de vie : la production de réactions nucléaires dans le noyau devient insuffisante pour contenir la pression des couches supérieures.
Glossaire
y ont été observées : les 5 mai 1923 (magnitudeMagnitude (stellaire) : échelle logarithmique permettant de répertorier les étoiles en fonction de leur luminosité. Le niveau zéro de cette échelle a été arbitrairement attribué à une série d'étoiles étalons et le rapport entre chaque magnitude est d'un facteur 2,5.
Glossaire
14,0), 13 juillet 1945 (14,2), 15 mars 1950 (14,5), 1957 (15,0), 17 juillet 1968 (11,9) et 3 juillet 1983 (12,5).
Avec un diamètre de 100 000 années-lumièreAnnée-lumière : unité de distance correspondant à celle parcourue par la lumière (dans le vide) en un an.
Glossaire
, d'une luminosité globale équivalente à 36 milliards de soleils, sa magnitude absolue est de −21,6.
L'observation de M 83, toujours vue bas sur l'horizonHorizon : projection sur la sphère céleste du plan horizontal passant par le point de vision de l'observateur.
Glossaire
, nécessite un ciel de grande transparence. Sa position peut-être retrouvée après un alignement sur l'étoile HN 69, visible au chercheur, la galaxie se trouve à un peu plus de 3° vers le sud.

NGC 5694 = Caldwell 66
Amas globulaire - VII Dimension : Ø 3,6' Distance : 114 000 a.l.
Ascension droite : 14h 39m 36,52s (J2000) Déclinaison : −26° 32' 17,7" (J2000) Magnitude : 10,20 ± 0,10
NGC 5694
L'amas globulaire NGC 5694

Distant de 96 000 années-lumièreAnnée-lumière : unité de distance correspondant à celle parcourue par la lumière (dans le vide) en un an.
Glossaire
du centre galactique et d'un âge estimé à 12 milliards d'années, l'amas globulaireAmas globulaire : composés de vieilles étoiles (regroupées dans une sphère) ils se distribuent dans un halo sphérique englobant notre Galaxie.
Glossaire
NGC 5694 est l'un des plus anciens de la Voie lactéeVoie lactée : en l'absence de toute pollution lumineuse, la voûte céleste semble traversée par une bande blanchâtre. En raison de sa similitude avec une trainée laiteuse, elle fut appelée galaxias (voie de lait) par les Grecs.
Glossaire
. Il a été découvert par William HerschelWilliam Herschel
Fils de musicien, William Friedrich Wilhelm Herschel reçoit également une formation musicale, apprenant le hautbois et le violon. En 1757, il quitte sa ville natale de Hanovre pour l'Angleterre où il s'installe comme copiste à Londres, puis enseigne la musique à Durham…
Glossaire
le 22 mai 1784.

Les coordonnées équatoriales J2000 et les magnitudes associées (V) sont extraites des bases de données HyperLeda (http://leda.univ-lyon1.fr) et du CDS Portal (http://cdsportal.u-strasbg.fr/). Les données relatives aux supernovæ proviennent de The Open Supernova Catalog (https://sne.space/).
Sauf mention contraire, les illustrations sont issues des différents catalogues du Digitized Sky Survey (http://archive.stsci.edu/cgi-bin/dss_form).