Carte

Grue

Grus - Gru

La grue est une petite constellationConstellation : les constellations prennent leurs origines essentiellement dans la mythologie. N'ayant aucune entité physique propre, elles résultent d'une simple association d'étoiles qui, vues depuis la Terre, semblent angulairement proches.
Glossaire
relativement insignifiante, elle fut introduite par Johann BayerJohann Bayer
En 1603, il publie le premier atlas céleste imprimé : Uranometria. Il y introduit l'usage de nommer les étoiles les plus marquantes de chaque constellation par des lettres grecques en suivant l'ordre décroissant de leur éclat visuel…
Glossaire
dans son Uranometria en 1603.
Cette zone formait auparavant la queue du Poisson austral, elle ne contient que quelques galaxiesGalaxie : les étoiles ne se distribuent pas au hasard dans l'Univers, elles tendent à se regrouper dans des objets comprenant chacun entre un à cent milliards de membres que l'on nomme galaxies.
Glossaire
faibles.

Objets stellaires intéressants

Al Na'ir = Alpha (α) Gruis
Étoile double Séparation : - - Distance : 101 a.l.
Ascension droite : 22h 08m 13,98s (J2000) Déclinaison : −46° 57' 39,7" (J2000) Magnitude : 1,74 ± 0,07 et 12,3

Sélection d'objets non-stellaires

IC 5273
Galaxie - SBc Dimension : 1,8' × 1,4' Distance : 6 440 a.l.
Ascension droite : 22h 59m 26,72s (J2000) Déclinaison : −37° 42' 10,5" (J2000) Magnitude : 11,45 ± 0,22

Les coordonnées équatoriales J2000 et les magnitudes associées (V) sont extraites des bases de données HyperLeda (http://leda.univ-lyon1.fr) et du CDS Portal (http://cdsportal.u-strasbg.fr/). Les données relatives aux supernovæ proviennent de The Open Supernova Catalog (https://sne.space/).
Sauf mention contraire, les illustrations sont issues des différents catalogues du Digitized Sky Survey (http://archive.stsci.edu/cgi-bin/dss_form).