Glossaire

Définitions de termes en I

Immersion
C'est le début d'une occultationOccultation : pour un observateur terrestre, recouvrement d'un objet céleste par le disque d'un astre. Improprement qualifié d'éclipse, le masquage du disque solaire par celui de la Lune en est l'exemple le plus connu.
Glossaire
, soit la disparition du SoleilSoleil
Le Soleil n'est que l'une des 100 milliards d'étoiles qui constituent notre Galaxie.
Étoile Soleil
ou d'une étoile sur le bord lunaire, ou d'un satellite derrière une planètePlanète : nom initialement attribué aux points lumineux vagabondant parmi les étoiles, planêtos signifie « astres errants » en grec.
Glossaire
.
Inclinaison
Un des paramètres décrivant une orbiteOrbite : trajectoire, généralement elliptique, décrite par un corps naturel ou artificiel soumis au champ gravitationnel d'un autre corps considéré comme fixe.
Glossaire
. Il décrit l'angle que possède le plan orbital d'un astre avec un plan de référence.
Pour les planètesPlanète : nom initialement attribué aux points lumineux vagabondant parmi les étoiles, planêtos signifie « astres errants » en grec.
Glossaire
du Système solaireSystème solaire : ensemble des corps célestes placés sous l'attraction gravitationnelle du Soleil, qui contient à lui seul 99,8 % de la masse du système.
Glossaire
le plan de référence est celui de l'orbite terrestre (appelé écliptiqueÉcliptique : projection du plan de l'orbite terrestre sur la voûte céleste. Pour cette raison, il correspond également au déplacement apparent du Soleil parmi les étoiles sur une année.
Glossaire
). L'inclinaison d'un satellite est mesurée par référence au plan équatorial de sa planète.
Indice de couleur
Diagramme HR
Diagramme de l'amas globulaire M 3
(éclat apparent et indice de couleur)
La distribution d'énergie d'une étoile est fonction de sa température (ou couleur) et dépend de la longueur d'onde. Une étoile chaude émet plus de rayonnement dans les courtes longueurs d'ondes (les plus énergétiques), une étoile froide émet un maximum vers des longueurs d'ondes plus grandes.
La mesure de l'intensité lumineuse d'une étoile à deux longueurs d'ondes distinctes à l'aide de filtres monochromatiques est ainsi différente. L'indice de couleur, soit l'écart entre ces deux mesures, est indépendant de la distance et détermine un type spectralClassification spectrale : classification des étoiles en fonction de la distribution de leur rayonnement électromagnétique, qui dépend essentiellement de la température de surface, instaurée par l'observatoire de Harvard au début du XXe siècle.
Glossaire
.
IndienIndien
Discrète constellation située au nord du Petit Nuage de Magellan créée par Johann Bayer en 1603.
Ciel austral : Indien
Petite constellationConstellation : les constellations prennent leurs origines essentiellement dans la mythologie. N'ayant aucune entité physique propre, elles résultent d'une simple association d'étoiles qui, vues depuis la Terre, semblent angulairement proches.
Glossaire
australe. Son sigle est Ind (Indus).
Constellation de l'Indien
Constellation de l'Indien - CC BY 3.0
Inertie
Invariance de mouvement du centre de gravité d'un corps massif dans un référenciel galiléen (au repos ou soumis à des forces de somme nulle) ou animé d'un mouvement rectiligne uniforme.
Infrarouge
Partie du spectre électromagnétique couvrant les longueurs d'onde comprises entre 700 nm et 100 000 nm. Le rayonnement infrarouge est un rayonnement d'origine thermique, son observation dans le domaine rapproché du spectre visible (infrarouge proche, entre 700 nm et 10 000 nm) est possible depuis des sites élevés avec une atmosphère sèche. Le télescope UKIRT (Ø 3,8 m), situé sur le Mauna Kea (Hawaï), est actuellement le plus gros télescope spécialement dédié à l'observation du domaine infrarouge compris entre 2 500 nm et 5 000 nm. Le télescope spatial Hubble peut observer jusqu'à 1 200 nm.
L'atmosphère terrestre devenant particulièrement opaque aux longueurs d'onde au-delà de 10 000 nm, il est nécessaire d'observer depuis l'espace. Les satellites IRAS, COBE et ISO ont pu observer dans l'infrarouge lointain mais, les détecteurs devant être refroidis, leur durée d'exploitation reste limitée à leur réserve de liquide de refroidissement.
Visuel
Infrarouge
Superposition d'images des « Piliers de la Création » en visuel et infrarouge - NASA, ESA, and the Hubble Heritage Team (STScI/AURA)