Carte

Autel

Ara - Ara

Ce groupe d'étoiles peu lumineuses faisait autrefois partie intégrante des constellationsConstellation : les constellations prennent leurs origines essentiellement dans la mythologie. N'ayant aucune entité physique propre, elles résultent d'une simple association d'étoiles qui, vues depuis la Terre, semblent angulairement proches.
Glossaire
du Centaure et du Loup. La première trace retrouvée de cet astérismeAstérisme : groupe d'étoiles dont la disposition vue depuis la Terre permet un rattachement à une figure ou un objet usuel.
Glossaire
se trouve dans le poème Les Phénomènes du grec Aratos de Soles (315 - 245 av. J.-C.) datant d'environ −250. L'origine du nom est sujette à caution : il peut s'agir d'une référence aux autels sacrificiels ou aux autels (pharus) recevants un bûcher qui, placés en haut de tours, permettaient de signaler l'entrée des ports.
Pour les Arabes cette région portait le nom d'al Mijmarah (l'Encensoir).

Objets stellaires intéressants

R Arae
Étoile variable Période : 4,41 jours Distance : 262 a.l.
Ascension droite : 16h 39m 44,69s (J2000) Déclinaison : −56° 59' 39,4" (J2000) Magnitude : 6,00 à 6,90

Sélection d'objets non-stellaires

NGC 6193 = Caldwell 82
Amas ouvert - -- Dimension : Ø 15' Distance : 3 760 a.l.
Ascension droite : 16h 41m 20,15s (J2000) Déclinaison : −48° 45' 44,9" (J2000) Magnitude : 7,80 ± 0,10
NGC 6193
L'amas ouvert NGC 6193 - Crédit : ESO
NGC 6352 = Caldwell 81
Amas globulaire - XI Dimension : Ø 7,1' Distance : 19 500 a.l.
Ascension droite : 17h 25m 29,19s (J2000) Déclinaison : −48° 25' 21,6" (J2000) Magnitude : 7,80 ± 0,10
NGC 6352
L'amas globulaire NGC 6352
NGC 6397 = Caldwell 86
Amas globulaire - -- Dimension : Ø 19' Distance : 8 200 a.l.
Ascension droite : 17h 40m 41,31s (J2000) Déclinaison : −53° 40' 25,2" (J2000) Magnitude : 5,30 ± 0,10
NGC 6397
L'amas globulaire NGC 6397

Il serait l'amas globulaireAmas globulaire : composés de vieilles étoiles (regroupées dans une sphère) ils se distribuent dans un halo sphérique englobant notre Galaxie.
Glossaire
le plus proche de nous.

Les coordonnées équatoriales J2000 et les magnitudes associées (V) sont extraites des bases de données HyperLeda (http://leda.univ-lyon1.fr) et du CDS Portal (http://cdsportal.u-strasbg.fr/). Les données relatives aux supernovæ proviennent de The Open Supernova Catalog (https://sne.space/).
Sauf mention contraire, les illustrations sont issues des différents catalogues du Digitized Sky Survey (http://archive.stsci.edu/cgi-bin/dss_form).