Glossaire

Définitions de termes en O

O
Une des 10 classes spectralesClassification spectrale : classification des étoiles en fonction de la distribution de leur rayonnement électromagnétique, qui dépend essentiellement de la température de surface, instaurée par l'observatoire de Harvard au début du XXe siècle.
Glossaire
dans la typologie définie par l'observatoire de Harvard.
Les étoiles de type O sont de couleur bleue avec une température de surface comprise entre 30 000 et 40 000 kelvinsKelvin : le kelvin est l'unité de mesure de la température absolue, soit la mesure de l'agitation cinétique des particules (atomes ou molécules) qui constituent un corps ; le point zéro indiquant une agitation cinétique nulle. Ce zéro absolu équivaut à −273,15 °Celsius, ou 0 °C = 273,15 kelvins.
Glossaire
. Elles présentent des raies intenses en émission de l'hélium (He II).
Occultation
Pour un observateur terrestre, recouvrement d'un objet céleste par le disque d'un astre. Improprement qualifié d'éclipseÉclipse : passage d'un corps céleste dans le cône d'ombre d'un autre astre. Le terme « Éclipse de Soleil » couramment employé est impropre, le Soleil étant masqué par la Lune, il s'agit d'une occultation.
Glossaire
, le masquage du disque solaire par celui de la LuneLune
Le couple Terre-Lune peut être considéré comme une planète double qui orbite autour du Soleil à partir d'un centre de gravité commun…
Lune
en est l'exemple le plus connu.
La Lune occulte régulièrement des étoiles, la mesure temporelle précise de ces phénomènes est importante pour une parfaite connaissance de son orbiteOrbite : trajectoire, généralement elliptique, décrite par un corps naturel ou artificiel soumis au champ gravitationnel d'un autre corps considéré comme fixe.
Glossaire
. Les planètesPlanète : nom initialement attribué aux points lumineux vagabondant parmi les étoiles, planêtos signifie « astres errants » en grec.
Glossaire
JupiterJupiter
La plus grosse planète du Système solaire est aussi celle qui tourne le plus rapidement sur elle-même : un peu moins de dix heures au niveau de l'équateur…
Planète Jupiter
et SaturneSaturne
Jupiter, Uranus et Neptune possédent également un système d'anneaux, seul celui de Saturne peut être visible depuis la Terre…
Planète Saturne
occultent également certains de leurs satellites.
Le moment de la disparition de l'étoile est appelé immersion, la réapparition est l'émersion.
Octant
L'octant est un instrument de mesure des angles (1/8 de cercle) analogue au sextant (1/6 de cercle). Ces instruments servaient à la navigation en mer en permettant de calculer la position d'un bateau par référence aux étoiles.
Un octant
Un octant
L'octant est également une constellationConstellation : les constellations prennent leurs origines essentiellement dans la mythologie. N'ayant aucune entité physique propre, elles résultent d'une simple association d'étoiles qui, vues depuis la Terre, semblent angulairement proches.
Glossaire
australe, elle renferme le pôle céleste Sud. Son sigle est Oct (Octans).
Constellation de l'Octant
Constellation de l'Octant - CC BY 3.0
Oie
Ancienne constellationConstellation : les constellations prennent leurs origines essentiellement dans la mythologie. N'ayant aucune entité physique propre, elles résultent d'une simple association d'étoiles qui, vues depuis la Terre, semblent angulairement proches.
Glossaire
créée par Johannes Hewel (ou Johan Hœvelke, dit Hévélius, 1611 - 1687), elle sera absorbée par le Petit Renard. L'étoile α (alpha) de cette constellation en conserve d'ailleurs la trace, elle s'appelle Anser (Oie, en latin).
Constellation de l'Oie
Représentation de l'ancienne constellation de l'Oie… dans la gueule du Petit Renard
Oiseau de ParadisOiseau de Paradis
L'origine du nom de cette constellation reste incertaine, elle ne contient pas d'objet réellement intéressant.
Ciel austral : Oiseau de Paradis
ConstellationConstellation : les constellations prennent leurs origines essentiellement dans la mythologie. N'ayant aucune entité physique propre, elles résultent d'une simple association d'étoiles qui, vues depuis la Terre, semblent angulairement proches.
Glossaire
de l'hémisphère sud située entre le Triangle austral et le pôle céleste sud. Son sigle est Aps (Apus).
Constellation de l'Oiseau de paradis
Constellation de l'oiseau de Paradis - CC BY 3.0
Olbers Heinrich Wilhelm Matthaus
(Arbergen, 1758 - Brême, 1840)
Heinrich OLBERSMédecin de formation, il est le découvreur des astéroïdesAstéroïde : petit corps orbitant autour du Soleil et dont la plus grande dimension ne dépasse pas quelques centaines de kilomètres.
Glossaire
Pallas, en 1802, et Vesta, en 1807. Heinrich Olbers a également cinq comètes à son actif, dont une périodique en 1815. Mais son nom reste surtout rattaché au « paradoxe de la nuit noire » (ou paradoxe d'Olbers) déjà formulé par Johannes KeplerJohannes Kepler
Né prématurément et d'une nature fragile, il a de plus failli être emporté par la variole à l'âge de quatre ans. Cette grave maladie lui laissera de terribles séquelles, notamment une très forte myopie…
Glossaire
(1571 - 1630), Jean Phillippe Loys de Chéseaux (1718 - 1751), et quelques autres.
En 1826, partant de la simple constatation qu'il fait noir la nuit, Heinrich Olbers relance un vieux débat cosmologique : l'UniversUnivers : ensemble de tout ce qui existe.
Glossaire
est-il fini ou infini ? Pour le cas d'un Univers infini, hypothèse généralement admise à cette époque, le regard d'un observateur devrait impérativement recouper la surface d'une étoile et recevoir de la lumière dans toutes les directions. Le ciel nocturne devrait alors être aussi lumineux que la surface d'une étoile ; de la même manière, une personne positionnée à l'intérieur d'une immense forêt voit inévitablement son regard arrêté par un tronc d'arbre, il est impossible de voir « au-delà ». Pour Olbers, le simple fait de constater la noirceur de la nuit « prouvait » que l'Univers ne pouvait contenir des étoiles à l'infini.
Un cratère lunaire de 75 km de diamètre lui est dédié (07,4 °N - 75,9 °O), ainsi que l'astéroïde n° 1002.
Oort Jan Hendrick
(Franeker, 1900 - Wassenaar, 1992)
Jan Hendrick OORTÉlève de Jacobus Cornelius Kapteyn (1851 - 1922), l'un des premiers astronomes à s'être intéressés à la structure de notre Voie lactéeVoie lactée : en l'absence de toute pollution lumineuse, la voûte céleste semble traversée par une bande blanchâtre. En raison de sa similitude avec une trainée laiteuse, elle fut appelée galaxias (voie de lait) par les grecs.
Glossaire
, Jan Oort sera le premier à en donner une description correcte.
En 1927, il démontre la rotation différentielle de la GalaxieGalaxie : les étoiles ne se distribuent pas au hasard dans l'Univers, elles tendent à se regrouper dans des objets comprenant chacun entre un à cent milliards de membres que l'on nomme galaxies.
Glossaire
, puis détermine sa formation en spirale (1954) à partir de l'émission radio de son hydrogène neutre (longueur d'onde de 21 cm).
Son nom reste surtout attaché au « Nuage de Oort » dont il prévoit l'existence en 1950. Cette zone, comprise entre 40 000 et 100 000 unité astronomiqueUnité astronomique : unité de distance basée sur le demi-grand axe de l'orbite terrestre et définie par l'UAI en 1976.
Glossaire
, serait le lieu privilégié des comètes. Certaines, sous l'effet de perturbations gravitationnellles d'étoiles proches, s'en écarteraient pour visiter l'intérieur du Système solaireSystème solaire : ensemble des corps célestes placés sous l'attraction gravitationnelle du Soleil, qui contient à lui seul 99,8 % de la masse du système.
Glossaire
où elles nous deviennent observables.
Son nom a été attribué à l'astéroïdeAstéroïde : petit corps orbitant autour du Soleil et dont la plus grande dimension ne dépasse pas quelques centaines de kilomètres.
Glossaire
n° 1691.
OphiuchusOphiuchus
Visible en été, bien qu'étant coupée par l'écliptique elle n'est pas considérée comme une constellation zodiacale.
Ophiuchus
C'est la « treizième » constellationConstellation : les constellations prennent leurs origines essentiellement dans la mythologie. N'ayant aucune entité physique propre, elles résultent d'une simple association d'étoiles qui, vues depuis la Terre, semblent angulairement proches.
Glossaire
du zodiaqueZodiaque : bande de 17°, centrée sur l'écliptique, dont les planètes ne s'écartent jamais. Les constellations traversées par cette zone ayant presque toutes des noms d'animaux, elle est appelée le zodiaque qui vient du mot grec zodiakos signifiant « ayant rapport aux animaux ».
Glossaire
, entre le Sagittaire et le Scorpion. Le SoleilSoleil
Le Soleil n'est que l'une des 100 milliards d'étoiles qui constituent notre Galaxie.
Étoile Soleil
semble y transiter du 29 novembre au 18 décembre. Son sigle est Oph (Ophiuchus).
Constellation d'Ophiuchus
Constellation d'Ophiuchus - CC BY 3.0
Opposition (planétaire)
Opposition (planétaire)
Opposition d'une planète supérieure
Un corps céleste est dit en opposition lorsqu'il se trouve diamétralement opposé au SoleilSoleil
Le Soleil n'est que l'une des 100 milliards d'étoiles qui constituent notre Galaxie.
Étoile Soleil
, observé depuis la TerreTerre
Minuscule fragment de matière flottant autour d'une étoile banale, la planète Terre est pourtant la plus massive des planètes telluriques.
Planète Terre
. Le passage à l'opposition d'une planètePlanète : nom initialement attribué aux points lumineux vagabondant parmi les étoiles, planêtos signifie « astres errants » en grec.
Glossaire
est la période la plus favorable à son observation. Étant située à l'opposé du Soleil, elle se lève quand le Soleil se couche et reste visible toute la nuit.
Les planètes internes (MercureMercure
En raison de sa proximité avec notre étoile, elle reste difficile à observer car toujours baignée dans les lueurs de l'aube ou du crépuscule…
Planète Mercure
et VénusVénus
Ses élongations maximales approchent les 48° et, en raison de son albédo élevé, elle peut être observée plus facilement que Mercure…
Planète Vénus
) ne peuvent jamais se trouver en opposition.
Voir aussi : conjonctionConjonction : un corps céleste est en conjonction lorsqu'il est vu en direction du Soleil, observé depuis la Terre.
Glossaire
et élongationÉlongation : écart angulaire d'un astre au Soleil, mesuré depuis la Terre. Pour les planètes orbitant à l'intérieur de l'orbite terrestre, elles ne peuvent être observables en pleine nuit et à l'opposé du Soleil.
Glossaire
Orbite
Trajectoire, généralement elliptique, décrite par un corps naturel ou artificiel soumis au champ gravitationnel d'un autre corps considéré comme fixe. Dans le Système solaireSystème solaire : ensemble des corps célestes placés sous l'attraction gravitationnelle du Soleil, qui contient à lui seul 99,8 % de la masse du système.
Glossaire
, les planètesPlanète : nom initialement attribué aux points lumineux vagabondant parmi les étoiles, planêtos signifie « astres errants » en grec.
Glossaire
orbitent directement autour de leur étoile : le SoleilSoleil
Le Soleil n'est que l'une des 100 milliards d'étoiles qui constituent notre Galaxie.
Étoile Soleil
 ; les satellites orbitent autour de leur planète.
Dans le cas d'un système binaire, où les masses en présence deviennent relativement comparables, les étoiles orbitent autour de leur centre de gravité.
OrionOrion
Constellation visible en hiver, facilement identifiable à partir des trois étoiles alignées formant la « Ceinture du géant ».
Orion
L'une des constellationsConstellation : les constellations prennent leurs origines essentiellement dans la mythologie. N'ayant aucune entité physique propre, elles résultent d'une simple association d'étoiles qui, vues depuis la Terre, semblent angulairement proches.
Glossaire
des plus faciles à repérer dans notre ciel d'hiver. Son sigle est Ori (Orion).
Constellation d'Orion
Constellation d'Orion - CC BY 3.0