Ciel austral

Constellations non observables depuis une latitude 45° Nord

Autel (Ara - Ara)

Ce groupe d'étoiles peu lumineuses faisait autrefois partie intégrante des constellationsConstellation : les constellations prennent leurs origines essentiellement dans la mythologie. N'ayant aucune entité physique propre, elles résultent d'une simple association d'étoiles qui, vues depuis la Terre, semblent angulairement proches.
Glossaire
du Centaure et du Loup. La première trace retrouvée de cet astérismeAstérisme : groupe d'étoiles dont la disposition vue depuis la Terre permet un rattachement à une figure ou un objet usuel.
Glossaire
se trouve dans le poème Les Phénomènes du grec Aratos de Soles (315 - 245 av. J.-C.) datant d'environ −250. L'origine du nom est sujette à caution : il peut s'agir d'une référence aux autels sacrificiels ou aux autels (pharus) recevants un bûcher qui, placés en haut de tours, permettaient de signaler l'entrée des ports.
Pour les Arabes cette région portait le nom d'al Mijmarah (l'Encensoir).

Burin (Cælum - Cae)

Son nom actuel est la forme abrégée de Cæla Sculptoris (Burin du sculpteur). Elle fut imaginée, vraisemblablement à l'origine sous la forme de deux outils, par Nicolas de LacailleNicolas de Lacaille
Nicolas de Lacaille consacra une partie essentielle de sa vie à l'astronomie. En 1739, il participe à la mesure de la méridienne de France et entre deux ans plus tard à l'Académie des sciences. Entre octobre 1750 et juin 1754, il se retrouve au Cap pour mesurer l'arc du méridien…
Glossaire
en 1752 pour immortaliser l'instrument du sculpteur auquel une constellationConstellation : les constellations prennent leurs origines essentiellement dans la mythologie. N'ayant aucune entité physique propre, elles résultent d'une simple association d'étoiles qui, vues depuis la Terre, semblent angulairement proches.
Glossaire
proche est également dédiée.
Elle ne contient aucun objet vraiment digne d'attention.

Caméléon (Chamæleon - Cha)

ConstellationConstellation : les constellations prennent leurs origines essentiellement dans la mythologie. N'ayant aucune entité physique propre, elles résultent d'une simple association d'étoiles qui, vues depuis la Terre, semblent angulairement proches.
Glossaire
due à l'imagination du navigateur hollandais Pieter Dirksz de Keyser (XVIe siècle), rendant ainsi vraisemblablement hommage à un animal nouvellement connu des européens. Elle sera reprise par Johann BayerJohann Bayer
En 1603, il publie le premier atlas céleste imprimé : Uranometria. Il y introduit l'usage de nommer les étoiles les plus marquantes de chaque constellation par des lettres grecques en suivant l'ordre décroissant de leur éclat visuel…
Glossaire
qui l'intègre à son Uranometria en 1603.
Elle n'offre cependant aucun objet particulièrement intéressant.

Carène (Carina - Car)

Des cartographes anciens se sont inspirés du récit du poète latin Marcus Manilius (IIe siècle) Poeticon Astronomicon pour nommer cette zone en référence au navire construit par Argos. L'astérismeAstérisme : groupe d'étoiles dont la disposition vue depuis la Terre permet un rattachement à une figure ou un objet usuel.
Glossaire
du Navire Argo, qui devait permettre à Jason et ses argonautes d'aller à la recherche de la mythique Toison d'Or, fut ainsi représenté par une carène, une voile, une poupe et un mât.
La tradition chrétienne tenta un temps d'y placer l'Archa Noæ (Arche de Noé), puis Johann BayerJohann Bayer
En 1603, il publie le premier atlas céleste imprimé : Uranometria. Il y introduit l'usage de nommer les étoiles les plus marquantes de chaque constellation par des lettres grecques en suivant l'ordre décroissant de leur éclat visuel…
Glossaire
la repris sous le nom simplifié de l'Arche dans son Uranometria. En 1752, l'abbé Nicolas de LacailleNicolas de Lacaille
Nicolas de Lacaille consacra une partie essentielle de sa vie à l'astronomie. En 1739, il participe à la mesure de la méridienne de France et entre deux ans plus tard à l'Académie des sciences. Entre octobre 1750 et juin 1754, il se retrouve au Cap pour mesurer l'arc du méridien…
Glossaire
, reprenant l'ancienne représentation, remplaça le mât par une boussole. En 1877, Benjamin Apthorp Gould (1824 - 1896) décida le démantèlement du navire en considérant chacune de ses parties comme une constellationConstellation : les constellations prennent leurs origines essentiellement dans la mythologie. N'ayant aucune entité physique propre, elles résultent d'une simple association d'étoiles qui, vues depuis la Terre, semblent angulairement proches.
Glossaire
à part entière.
C'est cette disposition qui a été officialisée par l'U.A.I. en 1930.

Compas (Circinus - Cir)

Petite constellationConstellation : les constellations prennent leurs origines essentiellement dans la mythologie. N'ayant aucune entité physique propre, elles résultent d'une simple association d'étoiles qui, vues depuis la Terre, semblent angulairement proches.
Glossaire
imaginée par l'abbé Nicolas de LacailleNicolas de Lacaille
Nicolas de Lacaille consacra une partie essentielle de sa vie à l'astronomie. En 1739, il participe à la mesure de la méridienne de France et entre deux ans plus tard à l'Académie des sciences. Entre octobre 1750 et juin 1754, il se retrouve au Cap pour mesurer l'arc du méridien…
Glossaire
en 1752. Bien que située sur le plan de la Voie lactéeVoie lactée : en l'absence de toute pollution lumineuse, la voûte céleste semble traversée par une bande blanchâtre. En raison de sa similitude avec une trainée laiteuse, elle fut appelée galaxias (voie de lait) par les grecs.
Glossaire
, elle ne contient pas d'objet digne d'intérêt.

Croix du Sud (Crux - Cru)

Le « Trône de César » de Pline l'Ancien (23 - 79) se retrouve également représenté dans l'Almageste de PtoléméePtolemaeus Claudius, dit Ptolémée
Très peu d'éléments de la vie de Ptolémée sont connus, mais on le sait auteur de plusieurs ouvrages scientifiques, dont deux feront autorité jusqu'à la Renaissance (l'Almageste et Géographie)…
Glossaire
comme une partie intégrante du Centaure. La « Croix merveilleuse » devient un astérismeAstérisme : groupe d'étoiles dont la disposition vue depuis la Terre permet un rattachement à une figure ou un objet usuel.
Glossaire
à part entière par l'intermédiaire du florentin Andrea Corsali (1487 - †date inconnue). C'est sous cette forme qu'elle fut reprise par Johann BayerJohann Bayer
En 1603, il publie le premier atlas céleste imprimé : Uranometria. Il y introduit l'usage de nommer les étoiles les plus marquantes de chaque constellation par des lettres grecques en suivant l'ordre décroissant de leur éclat visuel…
Glossaire
dans son Uranometria, en 1603, sous le nom de Modernis Crux. C'est la plus petite constellationConstellation : les constellations prennent leurs origines essentiellement dans la mythologie. N'ayant aucune entité physique propre, elles résultent d'une simple association d'étoiles qui, vues depuis la Terre, semblent angulairement proches.
Glossaire
de tout le ciel.
Comme il n'y a pas d'astre suffisamment lumineux aux abords du pôle céleste Sud, ce sont deux des étoiles de cette figure qui servent de repères aux antipodes. Le prolongement de 4,5 fois l'axe formé par les étoiles γ (gamma) et α (alpha) permet de retrouver cette position avec une relative précision.
Située sur le plan de la Voie lactéeVoie lactée : en l'absence de toute pollution lumineuse, la voûte céleste semble traversée par une bande blanchâtre. En raison de sa similitude avec une trainée laiteuse, elle fut appelée galaxias (voie de lait) par les grecs.
Glossaire
, cette zone abrite plusieurs amas ouvertsAmas ouvert : composés d'étoiles relativement jeunes, toutes nées de la même nébuleuse, ils se situent principalement dans le plan du disque des galaxies spirales.
Glossaire
. En sa partie sud-est se superpose une nébuleuse en absorptionNébuleuse en absorption : nuage moléculaire froid se détachant en ombre chinoise sur un fond plus lumineux en absorbant le rayonnement perçu par l'observateur.
Glossaire
connue sous le nom de « Sac à charbon ».

Dorade (Doradus - Dor)

Également parfois appelée le Requin ou l'Espadon, la constellationConstellation : les constellations prennent leurs origines essentiellement dans la mythologie. N'ayant aucune entité physique propre, elles résultent d'une simple association d'étoiles qui, vues depuis la Terre, semblent angulairement proches.
Glossaire
de la Dorade (ou parfois Daurade) est à nouveau le fruit de l'imagination fertile de Johann BayerJohann Bayer
En 1603, il publie le premier atlas céleste imprimé : Uranometria. Il y introduit l'usage de nommer les étoiles les plus marquantes de chaque constellation par des lettres grecques en suivant l'ordre décroissant de leur éclat visuel…
Glossaire
qui l'intégra également à son Uranometria en 1603.
Au sud-ouest s'étend partiellement le « Grand nuage de Magellan », une des deux galaxiesGalaxie : les étoiles ne se distribuent pas au hasard dans l'Univers, elles tendent à se regrouper dans des objets comprenant chacun entre un à cent milliards de membres que l'on nomme galaxies.
Glossaire
satellites de notre Voie lactéeVoie lactée : en l'absence de toute pollution lumineuse, la voûte céleste semble traversée par une bande blanchâtre. En raison de sa similitude avec une trainée laiteuse, elle fut appelée galaxias (voie de lait) par les grecs.
Glossaire
.

Grue (Grus - Gru)

La grue est une petite constellationConstellation : les constellations prennent leurs origines essentiellement dans la mythologie. N'ayant aucune entité physique propre, elles résultent d'une simple association d'étoiles qui, vues depuis la Terre, semblent angulairement proches.
Glossaire
relativement insignifiante, elle fut introduite par Johann BayerJohann Bayer
En 1603, il publie le premier atlas céleste imprimé : Uranometria. Il y introduit l'usage de nommer les étoiles les plus marquantes de chaque constellation par des lettres grecques en suivant l'ordre décroissant de leur éclat visuel…
Glossaire
dans son Uranometria en 1603.
Cette zone formait auparavant la queue du Poisson austral, elle ne contient que quelques galaxiesGalaxie : les étoiles ne se distribuent pas au hasard dans l'Univers, elles tendent à se regrouper dans des objets comprenant chacun entre un à cent milliards de membres que l'on nomme galaxies.
Glossaire
faibles.

Horloge (Horologium - Hor)

Cette constellationConstellation : les constellations prennent leurs origines essentiellement dans la mythologie. N'ayant aucune entité physique propre, elles résultent d'une simple association d'étoiles qui, vues depuis la Terre, semblent angulairement proches.
Glossaire
, sans réel intérêt, fut également imaginée par l'abbé Nicolas de LacailleNicolas de Lacaille
Nicolas de Lacaille consacra une partie essentielle de sa vie à l'astronomie. En 1739, il participe à la mesure de la méridienne de France et entre deux ans plus tard à l'Académie des sciences. Entre octobre 1750 et juin 1754, il se retrouve au Cap pour mesurer l'arc du méridien…
Glossaire
en 1752.

Hydre mâle (Hydrus - Hyi)

La forme originelle fut également inventée par Johann BayerJohann Bayer
En 1603, il publie le premier atlas céleste imprimé : Uranometria. Il y introduit l'usage de nommer les étoiles les plus marquantes de chaque constellation par des lettres grecques en suivant l'ordre décroissant de leur éclat visuel…
Glossaire
et intégrée à son Uranometria en 1603, les contours seront retouchés par l'abbé Nicolas de LacailleNicolas de Lacaille
Nicolas de Lacaille consacra une partie essentielle de sa vie à l'astronomie. En 1739, il participe à la mesure de la méridienne de France et entre deux ans plus tard à l'Académie des sciences. Entre octobre 1750 et juin 1754, il se retrouve au Cap pour mesurer l'arc du méridien…
Glossaire
, en 1752, afin de positionner son Octant au Sud. Repérable entre les deux « nuages de Magellan », c'est une constellationConstellation : les constellations prennent leurs origines essentiellement dans la mythologie. N'ayant aucune entité physique propre, elles résultent d'une simple association d'étoiles qui, vues depuis la Terre, semblent angulairement proches.
Glossaire
particulièrement insignifiante.

Indien (Indus - Ind)

Composée de faibles étoiles situées au nord du Petit nuage de Magellan, cette constellationConstellation : les constellations prennent leurs origines essentiellement dans la mythologie. N'ayant aucune entité physique propre, elles résultent d'une simple association d'étoiles qui, vues depuis la Terre, semblent angulairement proches.
Glossaire
se veut peut être un tout aussi discret hommage aux indiens d'Amérique rendu par Johann BayerJohann Bayer
En 1603, il publie le premier atlas céleste imprimé : Uranometria. Il y introduit l'usage de nommer les étoiles les plus marquantes de chaque constellation par des lettres grecques en suivant l'ordre décroissant de leur éclat visuel…
Glossaire
en 1603.
Le moine allemand Julius Schiller (vers 1580 - 1627), en 1627, tenta de créer une figure plus conforme à ses aspirations en associant les zones de l'Indien et du Paon.

Mouche (Musca - Mus)

Elle est apparue dans l'Uranometria de Johann BayerJohann Bayer
En 1603, il publie le premier atlas céleste imprimé : Uranometria. Il y introduit l'usage de nommer les étoiles les plus marquantes de chaque constellation par des lettres grecques en suivant l'ordre décroissant de leur éclat visuel…
Glossaire
, en 1603, sous le nom de Apis (Abeille). Puis elle se fait appeler Musca Apis par Edmund HalleyEdmund Halley
En 1682, appliquant les lois de la gravitation de Newton aux comètes, il en découvre la périodicité et prévoit le retour pour 1758 de celle observée en 1531, 1607 et 1682. Cette comète, qui porte aujourd'hui son nom (1P/Halley), a une période d'environ 76 ans.…
Glossaire
en 1679, pour se transformer en Musca (Mouche) sous l'impulsion de l'abbé Nicolas de LacailleNicolas de Lacaille
Nicolas de Lacaille consacra une partie essentielle de sa vie à l'astronomie. En 1739, il participe à la mesure de la méridienne de France et entre deux ans plus tard à l'Académie des sciences. Entre octobre 1750 et juin 1754, il se retrouve au Cap pour mesurer l'arc du méridien…
Glossaire
en 1752.
Un autre astérismeAstérisme : groupe d'étoiles dont la disposition vue depuis la Terre permet un rattachement à une figure ou un objet usuel.
Glossaire
également nommé la « Mouche » fut créé au nord-est du Bélier avant d'être remplacé par celui de la « Fleur de lys ». Ces deux constructions éphémères ont disparu et cette petite constellationConstellation : les constellations prennent leurs origines essentiellement dans la mythologie. N'ayant aucune entité physique propre, elles résultent d'une simple association d'étoiles qui, vues depuis la Terre, semblent angulairement proches.
Glossaire
se retrouve aujourd'hui au sud de la Croix du Sud et du « Sac à charbon ».

Octant (Octans - Oct)

Elle fut également créée par l'abbé Nicolas de LacailleNicolas de Lacaille
Nicolas de Lacaille consacra une partie essentielle de sa vie à l'astronomie. En 1739, il participe à la mesure de la méridienne de France et entre deux ans plus tard à l'Académie des sciences. Entre octobre 1750 et juin 1754, il se retrouve au Cap pour mesurer l'arc du méridien…
Glossaire
pour immortaliser l'invention faite par John Hadley (1682 - 1744) en 1730 : l'octant.
C'est la constellationConstellation : les constellations prennent leurs origines essentiellement dans la mythologie. N'ayant aucune entité physique propre, elles résultent d'une simple association d'étoiles qui, vues depuis la Terre, semblent angulairement proches.
Glossaire
du pôle céleste Sud. Contrairement à l'hémisphère Nord, il n'y a pas en ce moment d'étoile suffisamment lumineuse pour un repérage visuel de cette position. Il en est de même pour les objets non-stellaires qui ne brillent que par leur absence.

Oiseau de paradis (Apus - Aps)

Honorant un animal ne vivant qu'en Papouasie, la création de cette constellationConstellation : les constellations prennent leurs origines essentiellement dans la mythologie. N'ayant aucune entité physique propre, elles résultent d'une simple association d'étoiles qui, vues depuis la Terre, semblent angulairement proches.
Glossaire
reste très discutée. Pour certains, elle pourrait revenir au navigateur hollandais Friedrich Houtmann (ou Fredrick de Houtman).
Pour d'autres, il s'agirait d'une audacieuse association d'idées. Willem Janszoon Blaeu (ou Jansenius Cæsus, 1571 - 1638), un hollandais concepteur de globes célestes, la porta sous le nom d'« Hirondelle ». Or, un ancien mot grec désignant cet oiseau signifie également « sans pattes » et un passage d'un texte du poète anglais John Keats (1795 - 1821) fait référence aux […] oiseaux de paradis sans pattes […].
Toujours est-il que l'astérismeAstérisme : groupe d'étoiles dont la disposition vue depuis la Terre permet un rattachement à une figure ou un objet usuel.
Glossaire
fut repris par Johann BayerJohann Bayer
En 1603, il publie le premier atlas céleste imprimé : Uranometria. Il y introduit l'usage de nommer les étoiles les plus marquantes de chaque constellation par des lettres grecques en suivant l'ordre décroissant de leur éclat visuel…
Glossaire
qui l'intégra à son Uranometria, en 1603, sous le nom d'Oiseau indien (Avis indica) en se référant à… un navigateur hollandais du XVIe siècle : Pieter Theodor (Petrus Theodorus Embdanus).
Les Chinois appelèrent cette zone le « Moineau curieux », elle ne contient pas d'objet réellement intéressant.

Paon (Pavo - Pav)

Énième introduction de Johann BayerJohann Bayer
En 1603, il publie le premier atlas céleste imprimé : Uranometria. Il y introduit l'usage de nommer les étoiles les plus marquantes de chaque constellation par des lettres grecques en suivant l'ordre décroissant de leur éclat visuel…
Glossaire
dans son Uranometria de 1603.

Peintre (Pictor - Pic)

Appelée Equuleus Pictoris (Chevalet du peintre) par l'abbé Nicolas de LacailleNicolas de Lacaille
Nicolas de Lacaille consacra une partie essentielle de sa vie à l'astronomie. En 1739, il participe à la mesure de la méridienne de France et entre deux ans plus tard à l'Académie des sciences. Entre octobre 1750 et juin 1754, il se retrouve au Cap pour mesurer l'arc du méridien…
Glossaire
en 1752, cette constellationConstellation : les constellations prennent leurs origines essentiellement dans la mythologie. N'ayant aucune entité physique propre, elles résultent d'une simple association d'étoiles qui, vues depuis la Terre, semblent angulairement proches.
Glossaire
insignifiante fut répertoriée sous la forme abrégée de Peintre par Benjamin Apthorp Gould (1824 -1896) en 1877.
Vingt ans plus tard, le hollandais Jacobus Cornelius Kapteyn y découvrait une étoile (HD 33793, également surnommée Étoile de Kapteyn) qui a la particularité de posséder le mouvement propre le plus important après celui de l'Étoile de Barnard : 8,7" par an, soit un diamètre lunaire en seulement deux siècles.
Une nova fut repérée dans cette zone (RR Pic en 1925) à la magnitudeMagnitude (stellaire) : échelle logarithmique permettant de répertorier les étoiles en fonction de leur luminosité. Le niveau zéro de cette échelle a été arbitrairement attribué à une série d'étoiles étalons et le rapport entre chaque magnitude est d'un facteur 2,5.
Glossaire
2,3 pour atteindre 1,2 à sa phase maximale.

Phénix (Phœnix - Phe)

Cette petite constellationConstellation : les constellations prennent leurs origines essentiellement dans la mythologie. N'ayant aucune entité physique propre, elles résultent d'une simple association d'étoiles qui, vues depuis la Terre, semblent angulairement proches.
Glossaire
vouée à l'oiseau légendaire est également une création de Johann BayerJohann Bayer
En 1603, il publie le premier atlas céleste imprimé : Uranometria. Il y introduit l'usage de nommer les étoiles les plus marquantes de chaque constellation par des lettres grecques en suivant l'ordre décroissant de leur éclat visuel…
Glossaire
. Assez facile à repérer, car située au nord-ouest de l'étoile Achernar (α Eri), elle ne contient que quelques galaxiesGalaxie : les étoiles ne se distribuent pas au hasard dans l'Univers, elles tendent à se regrouper dans des objets comprenant chacun entre un à cent milliards de membres que l'on nomme galaxies.
Glossaire
très faibles qui ne suscitent guère la curiosité.

Poisson volant (Volans - Vol)

Également sortie de l'imagination de Johann BayerJohann Bayer
En 1603, il publie le premier atlas céleste imprimé : Uranometria. Il y introduit l'usage de nommer les étoiles les plus marquantes de chaque constellation par des lettres grecques en suivant l'ordre décroissant de leur éclat visuel…
Glossaire
, il l'intègre à son Uranometria en 1603. Johannes KeplerJohannes Kepler
Né prématurément et d'une nature fragile, il a de plus failli être emporté par la variole à l'âge de quatre ans. Cette grave maladie lui laissera de terribles séquelles, notamment une très forte myopie…
Glossaire
, dans ses Tables Rudolphines de 1627, la nomme Passer (Moineau).

Règle (Norma - Nor)

À l'origine associée au Triangle austral imaginé par Johann BayerJohann Bayer
En 1603, il publie le premier atlas céleste imprimé : Uranometria. Il y introduit l'usage de nommer les étoiles les plus marquantes de chaque constellation par des lettres grecques en suivant l'ordre décroissant de leur éclat visuel…
Glossaire
, cette petite zone sans éclat où seulement quatre étoiles ont une magnitudeMagnitude (stellaire) : échelle logarithmique permettant de répertorier les étoiles en fonction de leur luminosité. Le niveau zéro de cette échelle a été arbitrairement attribué à une série d'étoiles étalons et le rapport entre chaque magnitude est d'un facteur 2,5.
Glossaire
inférieure à 5, fut redécoupée par l'abbé Nicolas de LacailleNicolas de Lacaille
Nicolas de Lacaille consacra une partie essentielle de sa vie à l'astronomie. En 1739, il participe à la mesure de la méridienne de France et entre deux ans plus tard à l'Académie des sciences. Entre octobre 1750 et juin 1754, il se retrouve au Cap pour mesurer l'arc du méridien…
Glossaire
en 1752.
Située en pleine Voie lactéeVoie lactée : en l'absence de toute pollution lumineuse, la voûte céleste semble traversée par une bande blanchâtre. En raison de sa similitude avec une trainée laiteuse, elle fut appelée galaxias (voie de lait) par les grecs.
Glossaire
, elle contient un grand nombre d'amas ouvertsAmas ouvert : composés d'étoiles relativement jeunes, toutes nées de la même nébuleuse, ils se situent principalement dans le plan du disque des galaxies spirales.
Glossaire
.

Réticule (Reticulum - Ret)

Le Reticulum (Losange) doit son nom à la disposition particulière de ses étoiles les plus lumineuses. Cette constellationConstellation : les constellations prennent leurs origines essentiellement dans la mythologie. N'ayant aucune entité physique propre, elles résultent d'une simple association d'étoiles qui, vues depuis la Terre, semblent angulairement proches.
Glossaire
est cartographiée pour la première fois par Jacob Bartsch (dit Bartsius ou Bartschius, 1600 - 1633), l'assistant puis le gendre de Johannes KeplerJohannes Kepler
Né prématurément et d'une nature fragile, il a de plus failli être emporté par la variole à l'âge de quatre ans. Cette grave maladie lui laissera de terribles séquelles, notamment une très forte myopie…
Glossaire
, en 1624.
En référence à un instrument servant à mesurer la position des étoiles, l'abbé Nicolas de LacailleNicolas de Lacaille
Nicolas de Lacaille consacra une partie essentielle de sa vie à l'astronomie. En 1739, il participe à la mesure de la méridienne de France et entre deux ans plus tard à l'Académie des sciences. Entre octobre 1750 et juin 1754, il se retrouve au Cap pour mesurer l'arc du méridien…
Glossaire
tentera de la renommer en « Réticule rhombique ».

Table (Mensa - Men)

Cette constellationConstellation : les constellations prennent leurs origines essentiellement dans la mythologie. N'ayant aucune entité physique propre, elles résultent d'une simple association d'étoiles qui, vues depuis la Terre, semblent angulairement proches.
Glossaire
fut également créée par l'abbé Nicolas de LacailleNicolas de Lacaille
Nicolas de Lacaille consacra une partie essentielle de sa vie à l'astronomie. En 1739, il participe à la mesure de la méridienne de France et entre deux ans plus tard à l'Académie des sciences. Entre octobre 1750 et juin 1754, il se retrouve au Cap pour mesurer l'arc du méridien…
Glossaire
, ce n'est pas un hommage à notre objet usuel. Il s'agit du « mont Tafelberg » ou « Table Mountain » (Mons Mensa), une montagne au sommet plat située près du Cap en Afrique du Sud, lieu proche de celui où l'astronome fit ses observations en 1752.
Son seul intérêt est de contenir l'autre partie du « Grand nuage de Magellan ».

Télescope (Telescopium - Tel)

ConstellationConstellation : les constellations prennent leurs origines essentiellement dans la mythologie. N'ayant aucune entité physique propre, elles résultent d'une simple association d'étoiles qui, vues depuis la Terre, semblent angulairement proches.
Glossaire
originellement créée par l'abbé Nicolas de LacailleNicolas de Lacaille
Nicolas de Lacaille consacra une partie essentielle de sa vie à l'astronomie. En 1739, il participe à la mesure de la méridienne de France et entre deux ans plus tard à l'Académie des sciences. Entre octobre 1750 et juin 1754, il se retrouve au Cap pour mesurer l'arc du méridien…
Glossaire
en 1752 à partir de portions prélevées sur les zones voisines du Sagittaire et de la Couronne australe. Sa forme officielle actuelle n'en a conservé que la partie inférieure.

Toucan (Tucana - Tuc)

Surnommée Anser Americanus par Johannes KeplerJohannes Kepler
Né prématurément et d'une nature fragile, il a de plus failli être emporté par la variole à l'âge de quatre ans. Cette grave maladie lui laissera de terribles séquelles, notamment une très forte myopie…
Glossaire
, cette constellationConstellation : les constellations prennent leurs origines essentiellement dans la mythologie. N'ayant aucune entité physique propre, elles résultent d'une simple association d'étoiles qui, vues depuis la Terre, semblent angulairement proches.
Glossaire
est également née de l'imagination de Johann BayerJohann Bayer
En 1603, il publie le premier atlas céleste imprimé : Uranometria. Il y introduit l'usage de nommer les étoiles les plus marquantes de chaque constellation par des lettres grecques en suivant l'ordre décroissant de leur éclat visuel…
Glossaire
. Elle contient le « Petit nuage de Magellan », l'autre galaxieGalaxie : les étoiles ne se distribuent pas au hasard dans l'Univers, elles tendent à se regrouper dans des objets comprenant chacun entre un à cent milliards de membres que l'on nomme galaxies.
Glossaire
satellite de notre Voie lactéeVoie lactée : en l'absence de toute pollution lumineuse, la voûte céleste semble traversée par une bande blanchâtre. En raison de sa similitude avec une trainée laiteuse, elle fut appelée galaxias (voie de lait) par les grecs.
Glossaire
découverte par les premiers grands navigateurs portugais.

Le Petit Nuage de Magellan
Le Petit Nuage de Magellan et l'amas globulaire 47 Toucan

Triangle austral (Triangulum Australe - TrA)

Johann BayerJohann Bayer
En 1603, il publie le premier atlas céleste imprimé : Uranometria. Il y introduit l'usage de nommer les étoiles les plus marquantes de chaque constellation par des lettres grecques en suivant l'ordre décroissant de leur éclat visuel…
Glossaire
représente cette figure céleste dans son Uranometria en 1603, d'après les indications d'un navigateur hollandais du XVIe siècle : Pieter Theodor (Petrus Theodorus Embdanus). Bien que située aux abords de la constellationConstellation : les constellations prennent leurs origines essentiellement dans la mythologie. N'ayant aucune entité physique propre, elles résultent d'une simple association d'étoiles qui, vues depuis la Terre, semblent angulairement proches.
Glossaire
du Triangle dans l'hémisphère Nord, elle est placée au sud d'Andromède.

Voiles (Vela - Vel)

Ancienne portion du Navire Argo, les étoiles de la constellationConstellation : les constellations prennent leurs origines essentiellement dans la mythologie. N'ayant aucune entité physique propre, elles résultent d'une simple association d'étoiles qui, vues depuis la Terre, semblent angulairement proches.
Glossaire
des Voiles ne possèdent plus toutes les attributions de lettres grecques habituelles. Située en pleine Voie lactéeVoie lactée : en l'absence de toute pollution lumineuse, la voûte céleste semble traversée par une bande blanchâtre. En raison de sa similitude avec une trainée laiteuse, elle fut appelée galaxias (voie de lait) par les grecs.
Glossaire
, elle contient un grand nombre d'amas ouvertsAmas ouvert : composés d'étoiles relativement jeunes, toutes nées de la même nébuleuse, ils se situent principalement dans le plan du disque des galaxies spirales.
Glossaire
ainsi que les restes de deux supernovæSupernova : effondrement d'une étoile massive en fin de vie : la production de réactions nucléaires dans le noyau devient insuffisante pour contenir la pression des couches supérieures.
Glossaire
sous la forme de vastes nébulosités vieilles de plus de 10 000 ans. Une nova y a également été observée le 22 mai 1999.

Les coordonnées équatoriales J2000 et les magnitudes associées (V) sont extraites des bases de données HyperLeda (http://leda.univ-lyon1.fr) et du CDS Portal (http://cdsportal.u-strasbg.fr/). Les données relatives aux supernovæ proviennent de The Open Supernova Catalog (https://sne.space/).
Sauf mention contraire, les illustrations sont issues des différents catalogues du Digitized Sky Survey (http://archive.stsci.edu/cgi-bin/dss_form).